La maison japonaise se dote de la pile à hydrogène
Actualisé

La maison japonaise se dote de la pile à hydrogène

3000 foyers japonais testent les générateurs d'électricité à combustible.

La société de l'hydrogène n'est encore qu'une formule. Mais les grands groupes japonais Toshiba, Sanyo, Toyota, Mitsubishi, Matsushita prennent très au sérieux la technologie de la pile à combustible. Grâce au soutien du gouvernement, 3000 foyers japonais testent déjà les batteries à hydrogène à domicile. Celles-ci les affranchissent des coupures de courant en cas de tremblement de terre.

Mais le réel avantage de ces générateurs, c'est qu'ils produisent de l'électricité, de la chaleur et de l'eau en brûlant de l'hydrogène sans dégager de CO2. «Comme l'énergie est générée sur place, la chaleur et l'eau produites simultanément alimentent le circuit d'eau chaude courante de la maison», confie Mitchihiro Mohri, un dirigeant de la société Japon Oil, également impliquée dans le projet.

En effet, les hydrocarbures, le gaz naturel, la biomasse et les déchets peuvent fournir l'hydrogène nécessaire aux piles à combustible. Selon les sources officielles, le marché des générateurs domestiques à combustible est estimé à 550 000 pièces par an d'ici à quelques années. Leur prix est encore élevé: 19 500 fr. Mais l'industrie japonaise espère le faire chuter rapidement à 9760 fr., puis le porter à 4880 fr. en 2015.

(afp/gim)

Ton opinion