Swissnex Boston: La «Maison suisse de la science» s'agrandit

Actualisé

Swissnex BostonLa «Maison suisse de la science» s'agrandit

Le secrétaire d'Etat Mauro Dell'Ambrogio a inauguré lundi une extension de Swissnex Boston, la première «Maison suisse de la science» ouverte en 2000.

Parmi les invités figurait un hôte de marque: l'ancien vice-président américain Al Gore.

Dans un discours prononcé devant quelque 300 invités, M. Gore a estimé que la Suisse est un véritable vivier pour des idées créatives et des solutions dans les domaines scientifiques et technologiques. Le prix Nobel a exprimé «son enthousiasme» pour le modèle de collaboration qui est la base de Swissnex, notamment en ce qui concerne des problèmes tels que le changement climatique.

En 2000

La construction du nouveau pavillon de Swissnex Boston a été financée, en partie par des donateurs privés, a indiqué le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER). Selon M. Dell'Ambrogio, Swissnex est «un moyen original d'approfondir le dialogue et les relations de travail avec les régions les plus innovantes du monde».

Swissnex Boston avait vu le jour en 2000 grâce au soutien du banquier privé genevois Lombard Odier (don de l'immeuble à la Confédération). Ont suivi les Swissnex de San Francisco (2003), Singapour (2004) et Shanghai (2008) qui constituent désormais un réseau visant à faciliter la collaboration entre la Suisse et les régions hôtes.

Ces instituts appuient la politique fédérale de coopération bilatérale dans le domaine de la formation, de la recherche et de l'innovation. Ils fonctionnent sur la base de partenariats avec les hautes écoles, l'économie, des associations d'intérêts et des sponsors privés.

Signature d'un accord

Mauro Dell'Ambrogio a entamé jeudi dernier une visite de six jours aux Etats-Unis. Il signera à cette occasion un accord bilatéral en matière de coopération scientifique et technologique.

En dépit de la crise financière et économique, les Etats-Unis investissent toujours dans la recherche. Ce pays reste l'un des partenaires les plus importants de la Suisse, selon le SER. (ats)

Ton opinion