Actualisé 22.10.2010 à 07:37

NeuchâtelLa maîtresse de «Pogo» n'en démord pas

Le cas du chien qui avait été poignardé en juillet dernier a été classé. Sa propriétaire s'en offusque.

von
reb
«Pogo», un dogue des Canaries, avait subi de lourdes blessures. Même le vétérinaire avait été choqué.

«Pogo», un dogue des Canaries, avait subi de lourdes blessures. Même le vétérinaire avait été choqué.

«Je fais recours contre le classement de ma plainte. Le juge ne m'a même pas auditionnée.» Fanny, la propriétaire de «Pogo», 10 ans, n'en démord pas. Elle se battra pour que justice soit rendue à son chien.

«Pogo» a été poignardé au cou lors d'une soirée de juillet, alors qu'il était en promenade à Planeyse. Une rencontre orageuse avec un autre chien, le ton monte. Finalement, le propriétaire de l'autre cabot frappe «Pogo» avec un couteau. («20 minutes» du 16 juillet 2010). Ce dernier s'en est tiré de justesse.

La justice a classé l'affaire, estimant que le maître de l'autre chien défendait son compagnon. «Qui a attaqué qui? Les deux chiens se grognaient contre, juge pour sa part Fanny. Je veux juste qu'il me paie mes frais de vétérinaire.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!