Actualisé

EnquêteLa majorité des lecteurs peine à garder un secret

Six internautes sondés sur dix trahissent des confidences pour alimenter un babillage.

par
Magali Floris

Seules 38% des personnes interrogées sur notre site affirment être loyales lorsqu'un ami leur confie une révélation. La majorité (62%) admet ne pas être capable de tenir sa langue. Les lecteurs se livrent en général à leur partenaire (34%), à leur meilleur ami (28%) ou à un membre de leur famille (16%). Très rarement à un collègue (3%).

Pourquoi tromper la confiance d'autrui? Parce que «c'est un excellent sujet de conversation», répondent 35% des sondés. Dans trois cas sur dix, la confession

est révélée avec l'intention d'«aider». Enfin, un petit quart d'interrogés (23%) trouvent simplement «trop dur» de tenir sa langue. Six hommes sur dix estiment être en général plus fiables que les femmes. En réponse, 61% de la gent féminine avance que l'appartenance sexuelle ne joue aucun rôle.

Interrogé sur ses propres cachotteries, un lecteur sur cinq avoue garder pour lui «une bêtise de jeunesse». Les plus grands secrets sont ensuite un adultère (14%) ou une fortune cachée (8%). Indiquer son poids est par ailleurs chose taboue pour une femme sur dix.

Ces résultats ressortent d'une enquête non représentative menée auprès de 1116 internautes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!