Euthanasie: La majorité des Romands favorables à l'aide au suicide
Actualisé

EuthanasieLa majorité des Romands favorables à l'aide au suicide

Paradoxe: les évêques suisses sont contre le suicide assisté. Les paroissiens, eux, y sont majoritairement favorables.

Près de 72% de la population suisse estime que l'assistance au suicide est une aide légitime en cas de détresse. Telles sont les conclusions d'un sondage publié mercredi par le journal religieux alémanique Reformiert.

Selon ce sondage représentatif réalisé auprès de 1002 personnes, l'aide au suicide est acceptée par 75% des personnes interrogées appartenant à l'Eglise protestante et par 72% des paroissiens catholiques – alors que la Conférence suisse des évêques y est opposée. La proportion acceptant cette pratique atteint même 77% chez les personnes sans confession.

L'assistance au suicide ne recueille en revanche pas de majorité parmi les membres des Eglises libres et des autres communautés religieuses, qui la rejettent à une faible majorité (52%).

Près des deux tiers de toutes les personnes interrogées se sont déclarées prêtes, sur demande, à assister un proche dans cette démarche.

Le sondage a été réalisé en juillet par l'institut Isopublic pour le compte de Reformiert. Il montre que les Romands sont plus réceptifs à cette pratique que les Alémaniques et les jeunes davantage que les aînés.

Le suicide en tant que tel comme ultime recours en cas de détresse, en revanche, suscite davantage de compréhension chez les seniors. Si 64% des plus de 55 ans peuvent le comprendre, 51% sont de cet avis chez les 15-34 ans.

(ap)

Ton opinion