Football – La malediction se poursuit pour la Suisse, Gavranovic incertain
Publié

FootballLa malédiction se poursuit pour la Suisse, Gavranovic est touché

Le buteur souffre du pied, il a reçu un coup. Il n’a pas pu s’entraîner ce mardi. Il est incertain pour Italie – Suisse, vendredi. Cédric Itten a été appelé.

par
Daniel Visentini
(Lugano)
La série continue pour l’équipe de Suisse: cette fois, c’est Mario Gavranovic qui est touché.

La série continue pour l’équipe de Suisse: cette fois, c’est Mario Gavranovic qui est touché.

AFP

Cela tourne à la malédiction, au sort jeté, au mauvais œil. Seferovic et Xhaka blessés, absents du choc contre l’Italie, vendredi soir, à Rome, on le savait déjà avant le rassemblement de Lugano. Mais depuis… Depuis, la liste s’est allongée jusqu’à la nausée: Embolo, dans la forme de sa vie, et Elvedi ont été blessés le week-end passé, juste avant de rejoindre la Suisse. Idem pour Fassnacht. Yakin pensait avoir mangé son pain noir? Pas du tout.

La poisse a continué. Lundi, c’est Zuber qui a dû jeter l’éponge (adducteurs). La Coupe était pleine? Même pas. Ce mardi matin, Mario Gavranovic était attendu sur la pelouse du Cornaredo. Il ne l’a pas foulée. Il est arrivé au Tessin en souffrant du pied droit, un coup reçu ce week-end avec Kayserispor dans le championnat turc. Depuis, il a des douleurs.

Cédric Itten appelé

Des examens ont été effectués. Ils n’ont relevé aucune fracture ou souci ligamentaire. Mais la douleur est là et il ne peut pas courir normalement. Des soins sont bien sûr au programme pour le buteur. Il est incertain pour l’heure. Mais Murat Yakin a déjà assuré ses arrières, ou plutôt ses avants. Il a appelé Cédric Itten pour se donner un choix offensif de plus, l’ASF vient de le confirmer.

Gavranovic, le héros du 28 juin avec Xhaka (quelle passe!), Sommer (Mbappé s’en souvient) et les autres, «Gavra», buteur providentiel du 3-3 qui a autorisé l’exploit, est maudit. Toujours ou presque utilisé comme joker, le voilà qui voyait l’opportunité d’avoir sa chance en solitaire, devant, dans un match capital, puisque Seferovic et Embolo sont absents. Eh bien il arrive avec un souci au pied. Poisse pour lui. Poisse pour la Suisse aussi.

Okafor est prêt

La solution de rechange s’appelle Noah Okafor (21 ans). La pépite du Red Bull Salzbourg a bien des atouts, notamment la rapidité, la profondeur, une forme du moment insolente, tout ce qui peut intéresser Yakin dans un match contre l’Italie à Rome. À tel point que même avec un Gavranovic à 100%, Okafor aurait très bien pu être le premier choix du sélectionneur pour vendredi.

Ton opinion

24 commentaires