Roland-Garros: La marche Murray était trop haute pour Del Potro
Actualisé

Roland-GarrosLa marche Murray était trop haute pour Del Potro

Le Britannique s'est qualifié pour les 8es en battant en trois sets l'Argentin Juan Martin Del Potro, touché aux adducteurs.

1 / 49
Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone

Andy Murray (no 1) a passé sans encombre le test Juan Martin Del Potro (no 29) au 3e tour à Roland-Garros. L'Ecossais s'est imposé en trois manches, 7-6 (10/8) 7-5 6-0.

«C'était un grand match et une victoire importante. J'ai eu du mal ces dernières six ou sept semaines, mais chaque jour, je me sens un peu mieux. Les deuxième et troisième sets ont été mes meilleurs de la saison sur terre battue», a dit le Britannique, qui n'avait obtenu aucun résultat probant pendant la préparation.

La perte du premier set aura finalement constitué un handicap insurmontable pour Juan Martin Del Potro, qui s'est procuré au total quatre balles de set dans une première manche longue de 84'. L'Argentin en a notamment manqué deux sur son propre service: la première dans le neuvième jeu, la deuxième à 7/6 dans le tie-break.

«Ce tournoi m'a beaucoup manqué»

Pas au mieux sur le plan physique, Juan Martin Del Potro n'a pourtant rien lâché. Il recollait ainsi à 5-5 dans un deuxième set où il avait pourtant concédé le break d'entrée. Mais le vainqueur de l'US Open 2009 lâchait ensuite prise, perdant les huit derniers jeux d'un match qui aura duré 2h53'.

«Les gens aiment mon histoire, j'ai été longtemps absent, j'ai essayé de régler mon problème de poignet, je n'ai jamais abandonné. Ce tournoi m'a beaucoup manqué depuis cinq ans. Je partirai avec un beau souvenir des supporteurs français et argentins qui étaient dans les tribunes», a-t-il dit.

Finaliste malheureux l'an dernier sur la terre battue parisienne, Andy Murray confirme sa montée en puissance avec cette victoire obtenue en trois sets. Il se frottera à l'Américain John Isner (no 21) ou au Russe Karen Khachanov (ATP 53) en 8e de finale, un stade de la compétition qu'il a atteint lors de ses 25 dernières participations à un tournoi du Grand Chelem. (nxp/ats)

Almagro sera opéré

Contraint à l'abandon lors du deuxième tour des Internationaux de France face à Juan Martin del Potro, Nicolas Almagro (ATP 69) passera sur le billard. Il subira ce lundi une opération au ménisque. L'Espagnol de 31 ans ne fera pas son retour sur les courts avant trois mois.

(NewsXpress)

Ton opinion