Baskets de Federer  - La marque On fait une entrée remarquée à Wall Street
Publié

Baskets de Federer La marque On fait une entrée remarquée à Wall Street

Les fondateurs de l'équipementier zurichois ont sonné la cloche à la Bourse de New York en présence de 100 coureurs. L'action se négocie à 24 dollars, plus haut qu'attendu.

1 / 2
Cent coureurs ont accompagné les fondateurs de la société jusqu’à Wall Street, mercredi. 

Cent coureurs ont accompagné les fondateurs de la société jusqu’à Wall Street, mercredi.

On
Roger Federer a investi dans la société On depuis 2019. 

Roger Federer a investi dans la société On depuis 2019.

ON/Diane Deschenaux

L'entreprise suisse de baskets et de vêtements On a ouvert la Bourse de New York en grande pompe: 100 coureurs ont marché le long de l'Hudson River jusqu'à Wall Street mercredi matin, heure locale, en compagnie des fondateurs de l'entreprise. Ils ont ensuite sonné la cloche d'ouverture en or pour lancer la journée de trading.

Plus haut que prévu

La société zurichoise va vendre ses actions à un prix plus élevé que prévu. Le titre «ONON» a ainsi dépassé la fourchette de prix attendue (20 à 22 dollars) pour être introduite à 24 dollars, signe d'un intérêt des investisseurs. L'opération permet ainsi à la société de lever 746,4 millions de dollars, ce qui la valorise au total à plus de 7 milliards de dollars en Bourse.

Forte croissance annuelle

C'est un résultat remarquable, surtout au vu du «modeste» bénéfice de 3,8 millions de francs réalisé au premier semestre. Mais le battage médiatique autour du fabricant de chaussures de course, avec Roger Federer comme investisseur et ambassadeur de la marque, est énorme. Il s'agit de l'une des entreprises mondiales de sport dont la croissance est la plus rapide. Au cours de la dernière décennie, l'entreprise a connu une croissance annuelle moyenne de 85%, y compris au premier semestre 2021, selon On. La marque est désormais représentée dans plus de 60 pays, avec des boutiques à New York et à Pékin. La société réalise une bonne moitié de ses ventes en Amérique du Nord.

Fondateurs aux anges

Roger Federer pourrait gagner jusqu'à 300 millions de dollars avec cette introduction en Bourse. Encore plus pour les trois fondateurs David Allemann, Olivier Bernhard et Caspar Coppetti, qui sont susceptibles de devenir milliardaires en actions. Toutefois, ils ont déjà annoncé leur intention de rester actionnaires de la société après l'introduction en Bourse.

Fondé par d'anciens athlètes

La marque On est un fabricant de chaussures de sport basé à Zurich, avec également des bureaux à Portland (USA), Berlin, Yokohama et Shanghai. L'entreprise a été fondée par d'anciens athlètes autour du vainqueur de l'Ironman et champion du monde Olivier Bernhard et d'ingénieurs. Créée dans un garage à Zollikon (ZH), la start-up devient une marque internationale en cinq ans. Roger Federer en est l'un des copropriétaires depuis 2019, sans que le montant de son investissement ait été rendu public. Selon certaines sources, cette somme serait comprise entre 50 et 100 millions de francs. Mais le Bâlois peut se le permettre: le magazine économique «Bilan» estime sa fortune entre 400 et 500 millions de francs.

(fpo/reg)

Ton opinion

32 commentaires