La maturité pro a la cote
Actualisé

La maturité pro a la cote

La maturité professionnelle se taille un joli succès. En 2005, le nombre de certificats décernés a franchi pour la première fois la barre des dix mille.

Cela veut dire qu'un jeune sur cinq suivant une formation professionnelle a obtenu une maturité professionnelle et, avec elle, le droit d'entrer dans une haute école spécialisée. Parmi les cinq types que compte ce certificat, la commerciale (52%) et la technique (34%) se taillent la part du lion.

L'apprentissage reste le champion des types de formations après l'école obligatoire. Quelque 200 000 jeunes ont choisi cette voie en 2005, soit plus des deux tiers des personnes âgées de 16 à 21 ans. Le nombre de nouveaux apprentis a stagné à 73 700, selon l'Office fédéral de la statistique. 1200 places d'apprentissage ont été créées.

Près de 58 500 apprentis ont obtenu leur certificat de fin d'apprentissage, ce qui représente un recul de 2% par rapport à 2004. La baisse est due en particulier à la branche «commerce-administration», qui a vu la suppression de l'apprentissage d'employé de bureau sur deux ans.

A part la vente, les jeunes femmes et les jeunes hommes continuent de choisir des métiers très différents. Les filles privilégient les métiers qui leur permettent d'avoir des contacts humains, comme ceux qui ont trait aux soins médicaux et à la beauté. Les garçons préfèrent en général les métiers techniques, les formations de l'industrie des métaux et des machines ainsi que celles du bâtiment.

(ap)

Ton opinion