14.08.2017 à 20:28

Etats-UnisLa menace atomique, bon pour le business des abris

La peur d'une guerre avec la Corée du Nord profite aux pros du «survivalisme», qui voient affluer les commandes.

de
arg
On sarrache ces structures souterraines, vendues environ 20000fr.

On sarrache ces structures souterraines, vendues environ 20000fr.

Les angoisses nées de l'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord ne font pas que des malheureux. Les compagnies actives dans le domaine des équipements de survie se frottent les mains. «Les gens sont de plus en plus à sauter le pas. On a des demandes par milliers», se réjouit le patron de Vivos, une firme californienne qui loue des structures censées sauver des petites communautés lors d'«événements menant à une extinction de la vie».

Les abris sont un secteur économique florissant aux Etats-Unis, où le courant «survivaliste» a de nombreux adeptes. Et il y en a pour toutes les bourses, relève l'agence Bloomberg. Atlas Survival vend ainsi des cylindres tout équipés à enterrer dans son jardin: six mois de survie garantie, dès 20'000 francs. La société texane, comme ses concurrentes, voit affluer les commandes. Elles ont doublé en deux semaines, dont 80% en provenance du Japon.

Conseils à la télé

Comme l'île de Guam ou la Corée du Sud, l'archipel nippon estime être une cible pour le régime nord-coréen dans ses tests balistiques. Seuls 1000km séparent les deux pays. Le gouvernement a diffusé à la télé des conseils de protection en cas de bombardement. «Les gens sont vraiment effrayés, explique Seiichiro Nishimoto, qui importe des abris d'Israël. C'est pourquoi on reçoit autant d'appels.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!