Lausanne (VD): La mendicité sera réglementée dès jeudi
Actualisé

Lausanne (VD)La mendicité sera réglementée dès jeudi

La Cour constitutionnelle vaudoise a levé l'effet suspensif concernant l'application des dispositions liées à la mendicité. Dès lors, le règlement du Conseil communal pourra entrer en vigueur.

par
comm
La municipalité de Lausanne va tourner la vis en matière de mendicité

La municipalité de Lausanne va tourner la vis en matière de mendicité

La Cour constitutionnelle a levé l'effet suspensif à la suite du recours déposé par l'UDC contre les nouvelles dispositions du règlement général de police concernant la mendicité. La Municipalité de Lausanne se félicite de cette décision qui permet donc l'entrée en vigueur dès le 23 mai 2013 du nouveau règlement, indique un communiqué de la Direction du logement et de la sécurité publique de la Ville.

Le nouvel article interdit l'exercice de la mendicité dans les magasins, cinémas, théâtres, musées, administrations publiques et établissements, marchés, églises, cimetières, parcs publics et zones de jeux. Elle est également interdite dans les transports publics (arrêts de bus et métro, débarcadères, quais adjacents alentours des gares) de même qu'à moins de cinq mètres des distributeurs d'argent, des horodateurs, des machines à paiement, des automates à billets de transports des entrées des magasins, des commerces, cinémas, théâtres, musées et administrations publiques.

La mendicité organisée de même que toute mendicité insistante ou gênante sera également proscrite au même titre que celle effectuée par des mineurs ou en compagnie d'un mineur. Dans le prolongement des actions déjà entreprises, une campagne d'information débute aujourd'hui auprès des personnes directement concernées pour accompagner l'entrée en vigueur du nouveau règlement. Un contact direct avec les Roms sera pris par le répondant-médiateur de la police de Lausanne et des flyers d'information en français et en roumain rappelant les nouvelles règles seront distribués.

Par ailleurs, la Municipalité soutiendra à hauteur de 100'000 francs par année, de 2013 à 2016, un projet de Terre des Hommes qui vise à améliorer l'accès à l'école et l'intégration locale des enfants de la province de Dolj, une région parmi les plus pauvres de Roumanie. (comm/20 minutes)

Ton opinion