«Au plus près du soleil»: La mère biologique n'est pas un ange
Actualisé

«Au plus près du soleil»La mère biologique n'est pas un ange

D'abord directeur de la photographie (trois Césars), Yves Angelo est aussi réalisateur de quelques films, comme Au «plus près du soleil».

par
Catherine Magnin

C'est sûr: Sophie (Sylvie Testud), juge d'instruction, rêvait mieux, comme mère biologique de l'enfant qu'elle a adopté, que Juliette (Mathilde Bisson). Elle auditionne cette dernière pour abus de faiblesse, ainsi que son mari, Olivier (Grégory Gadebois). Cette découverte va bouleverser la vie de chacun, à un point que personne ne soupçonnait.

Avec «Au plus près du soleil», Yves Angelo met en scène des personnages déboussolés par une réalité qui leur déplaît. Le scénario, qui flirte avec le thriller, laisse planer jusqu'au bout le doute sur la proportion de vice et d'ingénuité dans le comportement de Juliette, manipulatrice magnifique

«Au plus près du soleil»

De Yves Angelo. Avec Sylvie Testud, Grégory Gadebois, Mathilde Bisson.

Sortie le 16 septembre 2015.

**

Ton opinion