Morte dans une auto au Tessin: La mère de Cheyenne, 5 ans, ne sera pas poursuivie

Actualisé

Morte dans une auto au TessinLa mère de Cheyenne, 5 ans, ne sera pas poursuivie

Le Ministère public tessinois ne portera pas plainte contre la maman de la fillette, morte l'été dernier après avoir été laissée dans une auto en pleine canicule. Il estime qu'elle a déjà assez souffert comme ça.

par
ann/ofu
1 / 5
Une tragédie a eu lieu mardi soir (21 juillet 2015) dans un camping près de Lugano. Une enfant de 5 ans a perdu la vie après avoir été laissée seule dans le véhicule familial en pleine canicule.

Une tragédie a eu lieu mardi soir (21 juillet 2015) dans un camping près de Lugano. Une enfant de 5 ans a perdu la vie après avoir été laissée seule dans le véhicule familial en pleine canicule.

Ticinonline
C'est dans cette Volkswagen Touran que la petite fille a été retrouvée sans vie.

C'est dans cette Volkswagen Touran que la petite fille a été retrouvée sans vie.

Ticinonline

La mort tragique de Cheyenne, fin juillet dernier dans un camping tessinois, avait ému toute la Suisse. Le petite, âgée de 5 ans, avait été oubliée en plein cagnard dans la voiture familiale sur le parking d'un camping de Muzziano, près de Lugano. L'enquête avait révélé que la fillette était restée prés de 3 heures dans l'auto avant d'être retrouvée.

Le Ministère public Tessinois, qui avait ouvert une enquête pour homicide par négligence, annonce ce mardi qu'il ne portera pas plainte contre la maman. Selon lui, la femme n'a pas laissé intentionnellement sa fillette dans la voiture. Elle pensait que Cheyenne s'amusait au camping avec ses soeurs. C'est pour cette raison que le Ministère public a décidé de clore la procédure. Il estime que la maman est gravement touchée par sa négligence et qu'elle en souffre encore aujourd'hui (lire encadré).

La psychologue d'urgence Nadine Maetzler, qui s'était rendue sur place peu après le drame, avait parlé d'une «tragédie». Les proches ont été submergés par le deuil, la honte et la culpabilité, avait-elle relaté. «Le fait que des enfants soient concernés rend la situation très pénible».

Exemption de peine

L'article 54 du Code pénal prévoit la chose suivante: «Si l'auteur a été directement atteint par les conséquences de son acte au point qu'une peine serait inappropriée, l'autorité compétente renonce à le poursuivre, à le renvoyer devant le juge ou à lui infliger une peine.»

Ton opinion