Actualisé

FranceLa mère de la petite Fiona est enceinte

Cécile B., la mère de l'enfant disparue et qui n'a jamais été retrouvée, doit être rejugée avec son ex-compagnon en janvier prochain à Lyon.

par
cab/nxp
1 / 44
La mère de Fiona a été libérée en attendant un nouveau procès. La Cour de cassation vient d'annuler sa condamnation à 20 ans de prison. (Jeudi 21 février 2019)

La mère de Fiona a été libérée en attendant un nouveau procès. La Cour de cassation vient d'annuler sa condamnation à 20 ans de prison. (Jeudi 21 février 2019)

AFP
La mère, Cécile B., (ici escortée par des gendarmes) et le beau-père de Fiona ont été condamnés en appel, à 20 ans de réclusion.(10 février 2018)

La mère, Cécile B., (ici escortée par des gendarmes) et le beau-père de Fiona ont été condamnés en appel, à 20 ans de réclusion.(10 février 2018)

AFP
Après deux semaines d'audience, la tâche s'annonçait ardue pour les jurés (exclusivement féminins): le corps n'a toujours pas été retrouvé, les accusés, murés dans leurs dénégations, disent avoir enterré dans un bois près de Clermont-Ferrand (centre) mais qui n'a jamais été retrouvé. (ici Etienne Fradin, président de la Cour. (Image - 5 février 2018)

Après deux semaines d'audience, la tâche s'annonçait ardue pour les jurés (exclusivement féminins): le corps n'a toujours pas été retrouvé, les accusés, murés dans leurs dénégations, disent avoir enterré dans un bois près de Clermont-Ferrand (centre) mais qui n'a jamais été retrouvé. (ici Etienne Fradin, président de la Cour. (Image - 5 février 2018)

AFP

La justice a annulé la condamnation à 20 ans de prison de la mère de Fiona, Cécile B., en février. La Cour de cassation a ordonné à ce moment-là un nouveau procès.

Cécile B. et le beau-père de la fillette, Berkane M., doivent comparaître en janvier 2020 aux assises de Lyon pendant trois semaines, révèle le «Dauphiné». A peu près au même moment où Cécile B. est censée... accoucher.

La jeune femme devrait ainsi donner naissance à son quatrième enfant. Cécile B. était séparée de Nicolas C., le père de Fiona et d'une autre petite fille - qui avait 2 ans à l'époque de la disparition de sa soeur - lorsqu'elle a rencontré Berkane M.. Avec ce dernier, elle a eu un garçon prénommé Bilal, né en août 2013, avant que le couple soit interpellé.

La jeune femme, qui a aujourd'hui 32 ans, n'a jamais caché son envie d'avoir d'autres enfants.

Corps jamais retrouvé

La petite Fiona a disparu en mai 2013 à Clermont-Ferrand. Sa mère est venue au commissariat signaler sa disparition alors qu'elle promenait ses filles dans un parc.

De vastes recherches ont été engagées et une information judiciaire pour enlèvement a été ouverte le surlendemain.

Le sort incertain de Fiona s'affiche bientôt partout, suscite des marches blanches partout en France. Sa mère et son compagnon s'expriment longuement dans la presse.

Après quatre mois d'enquête, le doute s'installe sur la sincérité des propos de la mère et du beau-père de Fiona.

Des violences sont admises. Le couple, en proie à la toxicomanie, avoue avoir inventé le scénario d'une disparition. Ils seront incarcérés tous les deux et mis en examen pour «coups mortels aggravés».

A l'automne, de nombreuses fouilles sont entreprises dans le parc pour tenter de retrouver le petit corps. En vain!

Le couple emmené, par la police, sur les lieux où l'enfant aurait disparu, avoue ne plus rien se souvenir.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!