Actualisé 22.10.2010 à 20:28

Bébés congelés en SavoieLa mère infanticide écope de 5 ans

La Française qui avait congelé trois de ses bébés, en Savoie (France), a été condamnée à cinq ans de prison, vendredi.

La cour d'assises de la Savoie a condamné vendredi une mère accusée d'avoir tué puis congelé ses trois nouveau-nés à cinq ans d'emprisonnement.

Les jurés n'ont pas entièrement suivi l'avocat général Philippe Drouet qui avait requis six ans d'emprisonnement à l'encontre de Virginie Labrosse, 39 ans, qui encourait la réclusion criminelle à perpétuité.

«La Cour a choisi de ne pas décerner de mandat de dépôt», a précisé la présidente Monique Zerbib, invitant l'accusée, qui ne sera donc pas incarcérée immédiatement après l'audience, à prendre contact avec un juge d'application des peines.

C'est en août 2007, un an après la médiatisation d'une première affaire de «bébés congelés» pour laquelle Véronique Courjault a été condamnée à huit ans de prison, que l'ex-compagnon de Mme Labrosse avait découvert les cadavres des nourrissons dans une malle à leur domicile d'Albertville, en Savoie.

Virginie Labrosse avait rapidement avoué les crimes aux enquêteurs, perpétrés en 2001, 2003 et 2006. Ayant d'abord entreposé les corps dans un congélateur, elle avait dû ensuite les sortir pour les transporter dans son nouveau logement, où ils ont été découverts. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!