Grande distribution - La Migros se questionne sur son abstinence
Publié

Grande distributionLa Migros se questionne sur son abstinence

Le géant orange pourrait décider de vendre de l’alcool et du tabac. Un vote consultatif des délégués est prévu en novembre.

1 / 1
En 2007, la Migros rachetait Denner.  Suivra-t-elle sa filiale, en vendant de l’alcool et du tabac?
En 2007, la Migros rachetait Denner.  Suivra-t-elle sa filiale, en vendant de l’alcool et du tabac?VQH

Trouvera-t-on bières, vins et cigarettes dans les rayons des supermarchés de la Migros ? L’entreprise pourrait en effet abandonner la tradition d’abstinence voulue par son fondateur Gottlieb Duttweiler. C’est ce que révèle la SonntagsZeitung, qui cite plusieurs sources indépendantes.

Le 6 novembre prochain, lors de leur assemblée, les délégués décideront par un vote consultatif s’il faut donner suite à l’idée. En cas d’acceptation, les coopérants statueront sur la suppression ou la modification de l’interdiction de vente d’alcool et de tabac. Dans le deuxième cas, l’entreprise continuera de ne rien proposer aux fumeurs.

Changement de ton

Au sein de l’entreprise, le débat s’est intensifié ces derniers temps. L’année dernière, le magasin en ligne «Le Shop» prenait le nom «Migros Online». Depuis, de l’alcool est disponible à la vente directement sous le blason du géant orange. Dès lors, à l’interne, des voix se font entendre pour modifier également la ligne directrice des supermarchés.

L’attitude du directeur général de Migros Fabrice Zumbrunnen a par ailleurs changé depuis son entrée en fonction en mars 2018. Il était d’abord catégorique: le distributeur ne changerait pas ses statuts. Mais, en 2020, ses propos étaient moins fermes: «C’est un sujet qui ne me préoccupe pas», rapporte le journal dominical.

(ami)

Ton opinion

132 commentaires