La mode rétro fait son show au bout des ciseaux de Pedro
Actualisé

La mode rétro fait son show au bout des ciseaux de Pedro

Le salon de Pedro Andrade est un univers dans lequel la permanente est bannie. Tour d'horizon des tendances de l'automne.

Quand on entre dans le salon de coiffure de Pedro Andrade, on ne peut s'empêcher de s'interroger: sommes-nous dans un temple de la coiffure ou devant une scène de théâtre avec ces majestueux rideaux rouges qui trônent au centre du salon? Un peu des deux en fait.

«J'ai envie de faire rêver les gens qui viennent me voir, je ne leur promets pas de règler tous leurs soucis mais au moins je règle celui de l'estime de soi en leur proposant une nouvelle image d'eux-mêmes», explique ce patron de 25 ans. Cet automne, pour les les filles, la mode rétro sera à l'honneur sous ses ciseaux: franges, dégradés plongeants avec des longueurs sur le devant du visage couleurs naturels comme par exemple des châtains chauds ou froids.

Ne vous risquez pas en revanche à rêver de mêches rouges. « Je trouve cela ringard. Je me bats souvent pour enlever cette couleur», s'exclame Pedro Andrade. Chez les garçons, les nuques se portent longues avec des coupes très structurées. «A choisir, que ce soit pour une fille ou un garçon, je préférerais toujours faire une coupe qui sorte de l'ordinaire à quelque chose de convenu. Le défrisage est aussi en vogue chez les garçons». P

our fêter la première bougie du «Théâtre de la Coiffure», Pedro Andrade organisera une grande fête dans un club lausannois le 1er décembre. Et évidemment, il ne sera pas question de s'y prendre la tête!

Catherine Hurschler

Ton opinion