Incendie à Schwytz: La moitié d'une famille décimée en pleine nuit
Actualisé

Incendie à SchwytzLa moitié d'une famille décimée en pleine nuit

Trois décès et trois blessés sont à déplorer dans l'incendie d'une maison en bois, dans la nuit de dimanche à lundi à Steinerberg (SZ).

par
Daniela Gigor/Gianni Walther/aia

En quelques minutes, la vie et le bonheur d'une famille schwytzoise ont basculé dans l'horreur. Lundi, aux alentours de 3 h du matin, leur maison de Steinerberg, une habitation en bois, a été la proie d'un terrible incendie.

Tentative désespérée

Les parents Sandra et Joseph,âgés de 40 et 49 ans, ainsi que Matthieu (10 ans), leur fils aîné, ont réussi à sortir in extremis du brasier. Leurs deux filles cadettes, Aurélia et Livia, 4 et 9 ans, ainsi que la grand-mère, 82 ans, sont restées prisonnières du bâtiment en flammes.

Pour tenter de sauver les siens, Joseph, agriculteur bio et ancien pompier, n'a pas hésité à brancher un tuyau sur la borne hydrante afin d'arroser la maison, le temps que les pompiers arrivent, quinze minutes plus tard. Mais sa tentative désespérée n'a pas suffi à préserver l'édifice construit il y a trente ans.

Survivants hospitalisés

La carcasse calcinée de l'habitation menaçant de s'effondrer, la recherche des trois disparues n'a pas pu commencer rapidement. Ce n'est que tard lundi que les trois corps ont été sortis des décombres, alors que les survivants étaient hospitalisés.

Tous trois souffrent de diverses brûlures, mais leur vie n'est pas en danger. Le village de Steinerberg était sous le choc, hier. «Les parents et le garçon ont sans doute pu s'échapper par la terrasse. Les filles, elles, devaient traverser le couloir», a témoigné un ami de la famille, au bord des larmes.

Ton opinion