Actualisé 14.01.2008 à 15:01

La moitié des nouvelles sociétés disparaissent dans les cinq ans

Jamais autant de sociétés n'avaient été créées en Suisse qu'en 2007. La Feuille officielle du commerce (FOSC) a publié 36 396 nouvelles inscriptions, soit une hausse de 6,6% par rapport à 2006. Mais les faillites de privés reprennent l'ascenseur.

En 2007, 6140 personnes ont ainsi été touchées par la faillite, une augmentation de 5,1% par rapport à 2006. Après 1994, ces valeurs sont les plus importantes jamais enregistrées sur sol helvétique, explique lundi Creditreform.

Selon les données de l'institut de recouvrement de créances et de renseignements économiques, si 2007 n'a de justesse pas atteint les chiffres record de 1994 (6163), c'est parce que les publications d'ouvertures de faillites ont marqué un net recul le dernier mois de l'année par rapport à décembre 2006 (-23,8%).

Pas de changement de tendance

Mais Creditforme ne voit pas là de «changement de tendance». La courbe continue à grimper fortement et l'augmentation de 5,1% «est à nouveau nettement plus élevée qu'en 2006 après que la progression ait été en recul durant les trois dernières années».

En Suisse, seul le canton de Zurich peut annoncer une diminution des faillites des privés (-1,7%). La Suisse occidentale est stable par rapport à 2006 alors que le Tessin voit ses chiffres augmenter de 36,7%. La Suisse centrale et le nord-ouest accusent des hausses de plus de 10%.

Faillites des sociétés

En douze mois, les faillites de sociétés ont pour leur part continué à décroître. En 2007, 4314 entreprises ont été frappées d'insolvabilité, soit 4,7% de moins qu'en 2006. La plus importante diminution a été observée en Suisse occidentale (-9,2%) alors que Berne (2,7%) et la Suisse centrale (&1,5%) ont vu leurs faillites de sociétés augmenter.

Le nombre total de faillites en Suisse en 2007 s'élève ainsi à 10 454. La troisième valeur annuelle la plus élevée après les chiffres de 1993 et de 2005.

Record de créations de sociétés

La situation est en revanche bien plus positive du côté des créations de sociétés, qui ont atteint de nouveaux sommets. En atteignant 36 396 inscriptions, leur nombre a dépassé de 5,7% les chiffres de 2004, année record avec 34 443 inscriptions.

Parallèlement, 22 627 entreprises ont été radiées du Registre du commerce en 2007, une diminution de 3,5% par rapport à l'année précédente.

Ces nouvelles inscriptions couplées au recul des radiations conduisent à une croissance nette record de 13 769 sociétés en 2007. La valeur positive de 2006 est ainsi fortement dépassée de 28,7%. La barre des 10 000 entreprsises n'avait jusque là été franchie que dans les années 1997, 1998 et 2006.

Croissance partout

Autre bonne nouvelle, toutes les régions de Suisse ont bénéficié de ces nouvelles inscriptions. Le Tessin caracole en tête avec une croissance de &18,4%, suivi de la Suisse centrale (&8,2%) et de la Suisse occidentale (&6,8%). Berne réalise le moins bon score avec une augmentation de 1,7%.

Les Sociétés anonymes (SA) sont les entreprises qui par ailleurs ont connu la plus forte hausse du nombre d'inscription (&16,3%). Mais les Sociétés à responsabilité limitée (Sàrl) maintiennent leur première place dans le classement des formes juridiques préférées avec 12 575 nouvelles inscriptions suivie des sociétés individuelles (11 778 inscriptions). A noter que 98% des inscriptions revêtent l'une de ces trois formes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!