Google: La moitié des smartphones sous Android
Actualisé

GoogleLa moitié des smartphones sous Android

Le logiciel d'exploitation mobile de Google équipera en 2012 la moitié (49,2%) des 630 millions de smartphones en circulation et contribuera à «démocratiser» ces appareils, a estimé jeudi le cabinet Gartner.

«Les vendeurs d'appareils fonctionnant avec Android vont continuer à se battre pour gagner des parts de marché, ce qui va faire baisser les prix pour le consommateur», a commenté Roberta Cozza, analyste de Gartner basée en Grande-Bretagne, dans un communiqué.

Le système d'exploitation Android équipera la moitié (49,2%) des 630 millions de smartphones en 2012, selon le cabinet Gartner.

Le logiciel lancé par Google équipe aujourd'hui majoritairement des téléphones haut de gamme de constructeurs de mobiles comme Samsung, HTC, ou encore Motorola.

Mais «à long terme, il pourra faire le plus de volume dans les smartphones de prix moyens à low-cost, surtout dans les marchés émergents», a ajouté l'analyste.

Les smartphones en croissance

La montée en puissance des téléphones intelligents permettant de surfer sur internet, recevoir des courriels, prendre des photos, tourner des films, écouter de la musique ou encore jouer à des jeux vidéo est inexorable, souligne Gartner: en 2011, 468 millions d'unités devraient être vendues, soit 57,7% de plus qu'en 2010.

En 2012, 632 millions de smartphones devraient être vendus dans le monde, et en 2015, 1,1 milliard, selon les prévisions du cabinet.

iOS en seconde position

Le logiciel iOS d'Apple, utilisé sur l'iPhone, conservera encore au moins jusqu'en 2014 sa deuxième place avec un pic en 2011, où il occupera 19,4% des smartphones en circulation, selon Gartner.

Les logiciels de Microsoft, qui vont désormais équiper les smartphones de Nokia, devront à cette date commencer à sérieusement concurrencer Apple: Gartner prédit ainsi qu'ils occuperont 10,8% du marché en 2012 et 19,5% en 2015.

Enfin, Gartner estime que dans les années à venir, les possesseurs d'un smartphone qui voudraient s'offrir une tablette multimédia auront tendance à se tourner vers un appareil équipé du même logiciel car il leur sera plus familier.

«Cela permettra aux consommateurs de partager la même expérience sur tous les appareils, de même que les applications, réglages ou encore les scores qu'ils ont réalisés sur leurs jeux» favoris, a souligné Mme Cozza. (afp)

Ne rien manquer

La rubrique Hi-tech de 20 minutes est aussi présente sur Twitter et Facebook. Suivez-nous et ne ratez plus aucune nouvelle concernant le domaine du multimédia.

Ton opinion