Salvador: La moitié des tueurs à gage étaient des policiers
Actualisé

SalvadorLa moitié des tueurs à gage étaient des policiers

Au Salvador, 22 tueurs à gage présumés ont été arrêtés lundi. Parmi eux, 11 agents «en activité» de la police nationale.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

Vingt-deux personnes accusées d'être des tueurs à gage, dont la moitié sont des policiers, ont été arrêtées lundi au Salvador, a annoncé le parquet.

Les personnes arrêtées «ont participé à des activités d'assassinat sur commande», notamment dans le cadre de règlements de comptes contre des membres de gangs criminels, les «maras» qui sèment la terreur au Salvador, et également présentes au Honduras et au Guatemala, a indiqué le directeur de l'Unité anti-corruption et contre l'impunité du parquet général, German Arriaza. Parmi les détenus figurent 11 agents «en activité» de la police nationale, a-t-il précisé.

Les 22 suspects sont accusés d'être impliqués dans au moins 48 assassinats commis en 2016 et 2017. Les tueurs «revêtaient des uniformes de policiers ou de militaires et prétendaient devoir procéder à des perquisitions pour s'introduire dans les domiciles de leurs victimes», selon German. Arriaza. Le magistrat a assuré que les enquêtes avaient permis de réunir des «preuves irréfutables de caractère documentaire et de police légale, ainsi que des témoignages». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion