Incendies californiens: «La montagne entière s'est transformée en enfer»
Actualisé

Incendies californiens«La montagne entière s'est transformée en enfer»

Des centaines de pompiers tentaient vendredi de maîtriser un violent incendie, qui a déjà détruit au moins 75 maisons à Santa Barbara et menaçait l'enclave très prisée où logent de nombreuses célébrités, ainsi que les villes côtières: 30 500 personnes ont dû être évacuées, selon les autorités californiennes.

«C'est de la folie. La montagne toute entière s'est transformée en enfer», a déclaré Maria Martinez, 50 ans qui, avec son fiancé, a dû abandonner sa maison précipitamment à San Marcos Pass, en périphérie de Santa Barbara. Le couple a rejoint un centre d'accueil d'urgence, installé à l'Université de Californie à Santa Barbara. Les hôtels offrent aussi d'abriter ceux qui en ont besoin.

Aucune victime n'a pour l'instant été signalée. L'origine de l'incendie n'était pas encore connue vendredi.

Quelques 23 000 habitants se tenaient également prêts à quitter leur domicile. La fumée des montagnes de Santa Ynez envahissait les zones fortement peuplées en contrebas, après quatre jours de feu attisé par un vent qui se lève au coucher du soleil. Rien qu'en moins d'une journée, les flammes ont ravagé 300 hectares de plus, soit au total une superficie de 1400ha et créé un front de 8km de long.

Environ 10% du feu était contenu vendredi, a précisé le chef des pompiers de la ville, Andrew DiMizio. La météo prévoyait des vents allant jusqu'à 105km/h, des températures élevées et un temps sec. «A l'heure actuelle, si vous n'avez pas été évacués, vous accueillez des évacués, a-t-il expliqué.

Quelques 2300 soldats du feu étaient mobilisés, appuyés par 246 camions, 14 Canadairs et 15 hélicoptères. Onze d'entre eux ont été blessés, dont trois qui se sont retrouvés prisonniers dans une maison, selon les autorités californiennes. Ils se trouvent au centre pour grands brûlés de Los Angeles et se portent bien.

«C'est notre quatrième incendie à Santa Barbara. Alors nous savons ce que nous devons emporter-paperasse, vêtements- tout est prêt», a témoigné Oscar Funez, qui s'est enfui de son appartement, avec sa femme et leur fils de 4 ans. (ap)

Ton opinion