La montre de l'impératrice Joséphine adjugée plus d'un million
Actualisé

La montre de l'impératrice Joséphine adjugée plus d'un million

Une montre ayant appartenu à l'impératrice Joséphine a été adjugée lundi à 1 505 000 francs lors d'une vente aux enchères à Genève, a-t-on appris auprès de la société Christie's.

L'acheteur n'a pas été révélé.

Le montant représente plus de 7 fois l'estimation basse à 200 000 francs suisses de la société de vente aux enchères.

Réalisé en 1800, en or, émail et diamants, l'objet de couleur bleu nuit est l'un des premiers exemplaires des «montres à tact» inventés par Abraham Louis Breguet vers 1790. Ce système permettait de lire l'heure d'un simple toucher, pour éviter par courtoisie d'avoir à sortir sa montre de sa poche.

Selon la maison Breguet, le cadran a été commandé en 1799 par Joséphine pour 3000 francs. En 1804, peu après le sacre de Napoléon, le médaillon a été orné de diamants puis agrémenté d'une couronne. Joséphine offrira la montre plus tard à sa fille Hortense de Beauharnais et le boîtier sera frappé d'un «H» en brillants.

L'historique de la montre, ses réparations et les factures qui l'accompagnent sont soigneusement conservés dans les archives de la maison Breguet.

Joséphine de Beauharnais (1763-1814) épousa le général Bonaparte en 1796 mais fut répudiée en 1809 faute de lui avoir donné un héritier.

Au cours de la même vente, une montre Patek Philippe a été emportée lundi à 2 513 000 francs, soit le triple de son estimation basse, a encore indiqué Christie's. (ats)

Ton opinion