La motion qui fâche la police
Actualisé

La motion qui fâche la police

L'Union du personnel du corps de police cantonale (UCPC) accueille fraîchement la motion que vient de déposer au Conseil municipal la libérale Nathalie Fontanet, intitulée: «Que la sécurité de la population soit enfin une priorité du Conseil administratif.»

La motion de la candidate libérale à l'exécutif de la ville demande une intensification de la collaboration entre la police cantonale et les agents de sécurité municipaux (ASM). «C'est encore une tentative pour unifier les services, grince-t-on à l'UCPC. En aucun cas il n'est souhaitable que les ASM deviennent des policiers. Ils sont de très bons îlotiers. Ils ont un bon contact avec la population, mais nous ne faisons pas le même métier.»

(reb)

Ton opinion