La muselière que pour les molosses
Actualisé

La muselière que pour les molosses

GENEVE – La muselière reste obligatoire dans les parcs uniquement pour les chiens dangereux. Le Tribunal fédéral vient de trancher.

Pour la justice fédérale, le Conseil d'Etat genevois a pris une décision disproportionnée en voulant généraliser le port de la muselière à tous les toutous. «Voilà! Si on m'avait écouté il y a six mois, on n'aurait pas fait ces bêtises, s'exclame Manuel Tornare, conseiller administratif à la Ville. Imposer la muselière à tous les chiens était un non-sens.»

Pour le Tribunal fédéral (TF), l'obligation de tenir en laisse les chiens dits «ordinaires» dans les parcs et l'interdiction qui leur est faite d'accéder aux places de jeux pour enfants et aux pelouses suffisent.

Très controversé, le port de la muselière avait été décidé le 26 septembre 2006 par le Conseil d'Etat qui réagissait ainsi à l'attaque dont avait été victime un enfant d'1 an et demi au parc de La Grange. Dans l'intervalle, une nouvelle loi a été adoptée par le Grand Conseil faisant passer à la trappe le port obligatoire de la muselière pour tous les chiens.

Le département du territoire s'est abstenu de commenter cette décision. Les considérants de l'arrêt du TF n'étant pas encore parvenus dans leurs bureaux.

Le peuple se prononcera en juin au sujet des 30 000 chiens du canton. Il votera aussi ultérieurement sur l'initiative «Pour l'interdiction des races de chiens d'attaque et autres chiens dangereux».

Sabrine Gilliéron

Le port de la muselière reste obligatoire dans les parcs genevois pour tous les chiens dangereux (les pitbulls, dogues argentins, rottweilers, am'staffs, boerbulls, filas brasileiros, mastiffs, mâtins espagnols, mâtins napolitains, tosas presas canarios et leurs croisements) et ceux qui sont frappés par une décision individuelle. Seuls les chiens ordinaires en sont exemptés.

Ton opinion