Centre de vaccination (Bâle): La mutation du coronavirus inquiète Alain Berset
Publié

Centre de vaccination (Bâle)La mutation du coronavirus inquiète Alain Berset

Le ministre de la santé était présent ce lundi pour l’ouverture du centre de vaccination contre le covid-19 à Bâle. Il s’est dit «prudemment optimiste», évoquant de possibles nouvelles mesures.

Le ministre de la santé Alain Berset (au centre) lundi à Bâle lors de l'ouverture du centre de vaccination contre le coronavirus.

Le ministre de la santé Alain Berset (au centre) lundi à Bâle lors de l'ouverture du centre de vaccination contre le coronavirus.

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

On ne peut pas encore dire si les mesures prises par le Conseil fédéral sont efficaces, a dit le conseiller fédéral Alain Berset lors de la visite du centre de vaccination dans le centre des congrès à Bâle. Après les jours des fêtes, il est difficile de faire une estimation de la situation. Mais la mutation du coronavirus est préoccupante, selon Alain Berset. Si l’on n’arrive pas à maîtriser sa dissémination, il faudra renforcer les mesures.

Plusieurs phases de vaccination

Dans une première phase, 1900 doses de vaccin seront administrées d’ici le 30 décembre à des personnes de plus de 65 ans. Les rendez-vous proposés la semaine dernière ont été distribués très rapidement. La demande est énorme, a assuré le directeur de la santé bâlois Lukas Engelberger (PDC), par ailleurs président de la conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé.

Dans une deuxième phase, du 4 au 13 janvier, seules les personnes âgées de plus de 75 ans pourront se faire vacciner, selon les recommandations de la commission fédérale pour les vaccinations. Le canton mettra 3000 doses à disposition. Les rendez-vous sont déjà tous complets.

Le centre de vaccination à Bâle est géré par l’entreprise privée Meconex AG. Elle dispose d’une grande expérience pour les actions de vaccination de cette envergure, selon le département de la santé.

(ATS/NXP)

Ton opinion