Actualisé

La NASA observe la traîne d'une étoile en fin de vie

Cette découverte inédite pourrait donner une meilleure idée du processus de disparition et de régénération d'astres comparables à notre soleil.

Les astronomes connaissent depuis quatre siècle l'étoile en question, Mira, a précisé mercredi le Jet Propulsion Laboratory (JPL), branche de l'agence spatiale américaine basée à Pasadena, en Californie. Mais sa traîne d'une longueur de 13 années-lumière n'a été mise en évidence que récemment grâce au télescope spatial à ultraviolets Galex, lancé en 2003.

Mira, une "géante rouge", soit une étoile en fin de cycle de vie, traverse l'espace à 468.000 km/h. Elle produit, à une échelle colossale, une onde de choc comparable à celle d'une balle de fusil et laisse dans son sillage des turbulences de matière spatiale qui s'en détachent.

Les scientifiques assurent qu'en 30.000 ans de voyage observable par Galex, Mira a laissé derrière elle l'équivalent de 3000 planètes Terre.

"Ce processus, en fait, sème les graines de la création de nouveaux systèmes solaires" et donc peut-être de vie, a affirmé Chris Martin, scientifique chargé du programme Galex.

Mira est la première étoile sur laquelle de telles observations sont effectuées. Toutefois, elle n'est sans doute pas unique en son genre, a estimé pour sa part Michael Shara, conservateur du musée d'histoire naturelle américain.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!