Fin du monde en 2012?: La Nasa part en croisade contre les prophètes de l'apocalypse
Actualisé

Fin du monde en 2012?La Nasa part en croisade contre les prophètes de l'apocalypse

Pour contrecarrer certains prophètes de l'apocalypse, l'agence spatiale américaine (Nasa) tente de démontrer - arguments à la clé - que la fin du monde n'est pas pour 2012.

par
cam

Cette nouvelle prophétie, qui prétend s'appuyer sur des faits, s'est rapidement propagée dans le public, par le biais d'une multitude de sites internet.

Même Hollywood s'est emparé de ce scénario catastrophe en produisant «2012», film à gros budget sortant cette semaine et réalisé par Roland Emmerich. Cette oeuvre de fiction relate la fin de l'Humanité lors du solstice d'hiver de 2012, le 21 décembre, à la suite d'une série de catastrophes naturelles.

Cette date serait également celle d'un alignement de planètes du système solaire, de mauvais augure selon la croyance populaire.

Une planète inconnue

Relayée par une myriade de sites internet, cette prédiction trouve sa source dans une fable selon laquelle une planète prétendument découverte par les Sumériens et appelée Nibiru ou «planète X» se dirige vers la Terre et va la heurter, explique l'agence spatiale américaine sur son site.

Une collision avec notre planète avait déjà été annoncée par des prophètes de malheur pour 2003. Depuis, la date a été repoussée au 21 décembre 2012, qui correspond à la fin d'un cycle du calendrier Maya.

Certains sites internet accusent la Nasa de dissimuler la vérité sur l'existence de Nibiru, mais l'agence est formelle: il s'agit d'un pur fantasme.

«Aucun scientifique digne de foi dans le monde n'est conscient d'une menace quelconque en décembre 2012», insiste la Nasa, en relevant que la Terre existe depuis plus de quatre milliards d'années.

Le calendrier maya ne finit pas en 2012

Quant au calendrier Maya, il ne s'arrête pas le 21 décembre 2012. Il s'agit seulement de la fin d'un long cycle suivi par un autre, explique l'agence. Concernant l'alignement planétaire, aucun n'est prévu selon la mécanique astronomique avant plusieurs décennies. Et même quand la Terre se trouve alignée avec d'autres planètes, les effets de ce phénomène sont négligeables.

Tous les mois de décembre, la Terre et le Soleil sont approximativement alignés avec le centre de notre galaxie, la Voie Lactée, mais cet événement annuel n'a aucune conséquence, explique l'agence spatiale. Si la Terre était en danger d'être heurtée par un astéroïde ou la «planète X», les astronomes aurait déjà repéré un tel objet depuis au moins dix ans, affirme la Nasa.

L'agence souligne aussi que des collisions catastrophiques de la Terre avec des corps célestes sont très rares: la dernière remonte à 65 millions d'années et a provoqué l'extinction des dinosaures.

L'agence spatiale conclut son argumentaire sous forme de réponses au huit questions posées selon elle le plus fréquemment par le public, en martelant qu'il «n'existe aucune preuve scientifique à l'appui de toutes ces fictions dans des livres, des documentaires, au cinéma et partout sur internet». (cam/afp)

Ton opinion