Actualisé 06.07.2010 à 07:13

Mondial 2010La NASA passe Jabulani au peigne fin

L'agence spatiale américaine s'est penchée sur le cas controversé du ballon officiel de la Coupe du monde. Résultat : Jabulani est imprévisible à partir de 72 km/h.

de
map
Le ballon de la discorde fait parler de lui jusqu'à la prestigieuse institution américaine.

Le ballon de la discorde fait parler de lui jusqu'à la prestigieuse institution américaine.

Les critiques formulées par joueurs et entraîneurs à l'encontre de la sphère officielle du Mondial sud-africain ont intéressé les chercheurs de la NASA. Ces derniers ont étudié les comportements ainsi que l'aérodynamique dudit ballon.

Les conclusions de l'agence spatiale sont sans pitié pour la création de la marque Adidas. C'est ce que révèle aujourd'hui le quotidien espagnol «Marca».

La NASA affirme en effet que la trajectoire de Jabulani devient tout simplement imprévisible au-delà de 72 km/h. Une caractéristique qui s'explique en partie par le poids de ce ballon, 440 grammes. Cette légèreté provoque, lors d'une puissante frappe, ce que les chercheurs nomment un effet «knuckle». Ce dernier provoque cette trajectoire totalement aléatoire durant le vol.

Cet effet serait en plus accentué par les conditions atmosphériques sud-africaines, où de nombreux stades se situent au-delà de 1000 mètres d'altitude.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!