La NASA vire l'astronaute trop jalouse
Actualisé

La NASA vire l'astronaute trop jalouse

L'astronaute Lisa Nowak, inculpée pour avoir tenté d'enlever celle qui lui avait succédé auprès de son ancien amant, a été renvoyée de la NASA mercredi.

La direction de l'agence spatiale américaine a assuré dans un communiqué qu'elle ne préjugeait aucunement de l'innocence ou de la culpabilité de son employée. «Nowak étant un officier de marine affecté à la NASA et non un fonctionnaire civil de la NASA, la NASA ne peut pas prendre de mesure administrative à son encontre», souligne l'agence. L'intéressée avait effectué une mission à bord de la station spatiale internationale (ISS) en juillet 2006.

Lisa Nowak, 43 ans, capitaine de vaisseau de l'US Navy, a parcouru en voiture les 1.500 kilomètres séparant Houston (Texas) d'Orlando (Floride) où, dissimulée sous une perruque et un trench-coat, munie d'un revolver et d'un couteau, elle a tenté d'enlever et d'agresser sa rivale. Astronaute en toute circonstance, elle portait une couche spéciale pour effectuer le voyage d'une traite sans devoir aller aux toilettes.

Inculpée de tentative d'enlèvement et de cambriolage avec agression, elle plaide non coupable. Elle a été remise en liberté sous caution, un bracelet électronique posé à sa cheville permettant de vérifier qu'elle ne s'enfuit pas.

D'après des documents rendus publics par le parquet cette semaine, il apparaît que cette mère de trois enfants a entretenu une liaison pendant deux ou trois ans avec l'astronaute William Oefelein, capitaine de frégate et père de deux enfants, qui avait piloté la navette Discovery jusqu'à la station spatiale internationale en décembre dernier. Le couple a cassé et William Oefelein a entamé une relation amoureuse avec Colleen Shipman en décembre dernier.

C'est apparemment l'interception d'un échange épistolaire romantique entre les deux amants qui a déclenché la colère de Lisa Nowak. (ap)

Ton opinion