Actualisé 02.10.2013 à 05:11

Espaces verts

La nature prend ses quartiers à Genève

Le verdissement temporaire de la cité a été plébiscité par les citoyens. Les installations vont s'enraciner.

de
tpi
La Ville explique avoir reçu un nombre important de courriers enthousiastes face aux installations. (Photo: Ville de Genève)

La Ville explique avoir reçu un nombre important de courriers enthousiastes face aux installations. (Photo: Ville de Genève)

Ça ne devait être qu'une opération ponctuelle, pour célébrer le 150e anniversaire du Service des espaces verts et valoriser le savoir-faire de ses équipes. Cet été, un jardin itinérant est venu garnir six places bétonnées et un tunnel de verdure a fleuri sur le pont de la Machine. Les deux structures seront démontées demain, mais hier, elles continuaient d'attirer les badauds. «Ça égaye vraiment le quotidien», souffle une passante sur la place Bel-Air.

Face aux réactions enthousiastes, la Ville a décidé de capitaliser sur ce succès et de troquer le gris ciment contre un vert chlorophylle. Le magistrat chargé du projet, Guillaume Barazzone, aspire à implanter la verdure durablement dans la cité. «Le programme urbanature est actuellement à l'étude, explique-t-il. Son but est de définir des dispositifs temporaires ou pérennes pour verdir des espaces très minéraux ou laissés à l'abandon.» Une manière de mieux vivre sur l'espace public, selon lui.

S'il préfère rester discret sur la nature exacte des installations à venir, l'édile le promet: elles fleuriront dès 2014.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!