Etats-Unis: La navette Endeavour décollera mercredi
Actualisé

Etats-UnisLa navette Endeavour décollera mercredi

La NASA a décidé lundi de tenter un lancement de la navette spatiale américaine Endeavour mercredi.

Le lancement d'Endeavour avec à son bord six Américains et une Canadienne vers la Station spatiale internationale (ISS) est prévu du Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est) à 05H40 (09H40 GMT).

La Nasa avait dû annuler le lancement d'Endeavour samedi dans la nuit à quelques heures de la mise à feu des moteurs en raison d'une fuite d'hydrogène dans le mécanisme externe de remplissage alors que le réservoir externe était quasiment plein.

Les équipes techniques ont remplacé les pièces suspectes et leurs travaux devraient être totalement achevés mardi au plus tard à 19H00 GMT, ont précisé des responsables de la mission durant un point de presse.

Ils ont remplacé le système d'évacuation des trop plein d'hydrogène gazeux et des joints d'étanchéité.

Mais l'origine de la fuite, similaire à celle qui avait contraint la Nasa à annuler le lancement de la navette Discovery en mars, n'a toujours pas été déterminée.

«Nos équipes ont travaillé très dur ces deux derniers jours pour effectuer cette réparation», a souligné Steve Paine, le directeur des essais de la Nasa. «Endeavour est en parfait état et tout le monde est très heureux de s'affairer de nouveau en vue d'un lancement mercredi matin», a-t-il ajouté.

Les prévisions météorologiques se sont améliorées et donnent désormais 80% de chances de conditions favorables au moment du lancement, a indiqué Cathy Winters, météorologue de la base aérienne de Cap Canaveral.

La mission d'Endeavour doit durer 16 jours, dont 11 jours et demi pendant lesquels la navette sera amarrée à l'ISS. Elle vise principalement à livrer et attacher le troisième et dernier élément du laboratoire japonais Kibo, un porche de 1,9 tonne destiné à mener des expériences dans l'espace.

Outre cette installation, les astronautes exécuteront différents travaux, dont le remplacement de six batteries sur la plus ancienne des quatre antennes solaires (P6) de la Station.

Cinq sorties orbitales d'une durée totale de 32,5 heures seront nécessaires pour exécuter les tâches programmées.

Le voyage d'Endeavour a également pour objet d'emmener un nouveau membre d'équipage sur l'ISS: l'Américain Tim Kopra, qui remplacera le Japonais Koichi Wakata.

Avec l'augmentation de l'équipage permanent de la Station, passé en mai de trois à six, il y aura treize occupants dans l'ISS pendant plus d'une semaine quand l'équipage d'Endeavour y débarquera. L'avant-poste orbital n'aura jamais compté autant d'astronautes en même temps.

Après Endeavour, il ne restera que sept vols de navette programmés pour achever la construction de l'ISS, quasiment terminée, avant la mise en retraite des trois orbiteurs de la flotte américaine le 30 septembre 2010.

Quant aux deux sondes lunaires, LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) et LCROSS (Lunar Crater Observation and Sensing Satellite), elle seront lancées ensemble jeudi à bord d'une fusée Atlas V depuis la base aérienne de Cap Canaveral.

(ats)

Ton opinion