Actualisé 20.12.2009 à 18:49

Trafic en Suisse

La neige et le froid ont perturbé la circulation

La neige tombée jusqu'en plaine dans la nuit de vendredi à samedi, puis à nouveau dès dimanche après-midi, ainsi que le froid mordant qui a saisi tout le pays ont fortement perturbé le trafic.

De nombreux accidents se sont produits, sans gravité dans la plupart des cas.

Une partie de l'autoroute A9 a été fermée en raison du verglas et de plusieurs accidents dans la nuit de vendredi à samedi, entre Lausanne et le Valais. Tôt samedi matin, une partie de l'A2 au sud du Tessin a subi le même sort, indique Viasuisse.

Si la plupart des accidents dus à la neige n'ont fait que de la tôle froissée, à Courterlary, dans le Jura bernois, cinq personnes ont été blessées vers 01h50 dans la nuit de samedi à dimanche. Leur voiture est partie en tête-à-queue sur une route partiellement enneigée.

A Horgen, dans le canton de Zurich, une collision frontale a fait cinq blessés, dont quatre grave, samedi matin. L'attaque du général Hiver a aussi provoqué de nombreux accrochages dans la région st- galloise, tous bénins.

Un cyclomotoriste de 52 ans est mort sur le coup dans une collision avec une voiture dans la nuit de vendredi à samedi entre Egerkingen et Hägendorf (SO). On ignore toutefois si l'accident est lié aux conditions météorologiques.

Vols annulés à Genève

La neige a également perturbé samedi et dimanche le trafic à l'Aéroport international de Genève (AIG). Il a même été interrompu dimanche en fin d'après-midi pendant une demi-heure afin de permettre aux chasse-neige de nettoyer la piste. Une douzaine de vols ont été annulés, essentiellement à l'arrivée.

Des vols au départ de Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam et Copenhague ont été supprimés pendant le week-end à cause des chutes de neige, tandis que d'autres ont été déviés sur Genève, a indiqué dimanche à l'ATS Bertrand Stämpfli, porte-parole de l'AIG. Environ 100'000 passagers sont passés par l'aéroport genevois pendant deux jours, alors qu'ils sont 30'000 lors d'une journée standard.

Pannes ferroviaires

Le froid et le gel - le mercure est descendu jusqu'à -34,2 degrés dans la nuit de samedi à La Brévine (NE) - ont provoqué une panne sur le trafic ferroviaire à Beinwil (AG), a indiqué le porte-parole des CFF Jean-Louis Scherz. Mais il ne savait pas encore dimanche si la panne de courant dans la matinée à la gare de Moutier (BE) pouvait aussi lui être imputée.

Cette panne a provoqué la suspension du trafic sur trois lignes ferroviaires jusqu'en début d'après-midi, dont principalement celle reliant Bienne à Delémont par le tunnel de Granges. Les voyageurs entre les deux villes ont dû faire le détour par Bâle via Olten, rallongeant d'une bonne heure le parcours.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!