Publié

CoronavirusLa Norvège veut des tests à ses frontières

Alors que le Portugal s’apprête à plonger dans un nouveau confinement, la Norvège envisage d’imposer un test à toute personne entrant sur son territoire.

La Norvège compte parmi les pays d’Europe disposant, selon elle, des règles sanitaires les plus strictes pour l’entrée sur son sol.

La Norvège compte parmi les pays d’Europe disposant, selon elle, des règles sanitaires les plus strictes pour l’entrée sur son sol.

AFP

La Norvège s’est dite décidée mercredi à imposer un dépistage obligatoire du Covid-19 pour pouvoir entrer sur son territoire, les contrevenants s’exposant à une amende de près de 2000 euros (quelque 2159 francs). «Maintenant que l’on voit que le risque de virus importé augmente, nous mettons en place de nouvelles mesures», a déclaré la ministre de la Justice, Monica Mxaeland, au cours d’un point de presse.

«Une fois que la capacité de dépistage aura été renforcée, notre objectif est d’introduire un test obligatoire aux frontières», a-t-elle ajouté.

Règles sanitaires strictes

La Norvège compte déjà parmi les pays d’Europe disposant, selon elle, des règles sanitaires les plus strictes pour l’entrée sur son sol. Les arrivants doivent produire un test négatif au cours des 72 dernières heures et s’enregistrer auprès des autorités locales et la plupart d’entre eux doivent observer une quarantaine de sept jours.

Ils doivent aussi se soumettre à un test sous 24 heures après leur arrivée, une exigence diversement respectée et qui sera donc remplacée, à une date qui n’a pas été communiquée, par un test obligatoire immédiat. Les réfractaires seront passibles d’une amende de 20’000 couronnes (1933 euros).

Recrudescence

Bien que le taux de contamination dans ce pays nordique soit relativement faible à l’échelle européenne, une recrudescence de nouveaux cas a été observée ces derniers temps à la faveur notamment des fêtes de fin d’année.

Sur une population de 5,4 millions d’habitants, quelque 25’000 personnes ont reçu une première dose de vaccin, soit un taux de 0,47%.

Mercredi, le roi Harald et la reine Sonja ont eux aussi reçu la première dose, a annoncé le Palais royal. À ce jour, 56’614 cas de nouveau coronavirus ont été détectés en Norvège, dont 509 mortels.

Portugal et nouveau confinement

Le Portugal attend mercredi de connaître les détails d’un deuxième «confinement général» rendu inévitable par la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 qui a suivi un allègement des restrictions sanitaires pendant la période de Noël. «Cette semaine, nous allons vraiment devoir adopter des mesures de confinement général», avait prévenu mardi le Premier ministre, Antonio Costa.

Les nouvelles dispositions, qui doivent être annoncées en fin de journée à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, auront «un horizon d’un mois» et «un profil très semblable» au premier confinement imposé en mars et avril, avait précisé le chef du gouvernement socialiste.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!