VW
24.10.2020 à 13:09

La nouvelle Golf GTI est une rebelle

Avec ses grosses sorties d’échappement et son châssis rabaissé, la Golf GTI Clubsport passe à l’attaque.

von
Dave Schneider
24.10.2020

Elle est puissante, elle est rapide et elle a du succès. Mais aussi grand que soit le potentiel plaisir de la nouvelle Golf GTI, l’éternelle bonne élève peine à aller contre sa nature, même avec une mention sport. C’est pourquoi, même avec 245 ch, elle reste sage et bien loin de la rebelle qui avait, il y a 40 ans, envoûté la jeunesse et qui était, pour beaucoup, devenue LA voiture de rêve. Et les ingénieurs de Wolfsburg l’ont manifestement bien compris en décidant de remettre le couvert. Alors que la commercialisation de la huitième génération de Golf GTI est toujours en cours, le constructeur dévoile désormais la nouvelle Golf GTI Clubsport, qui se dépasse un peu plus.

Dotée d’un aileron arrière en deux parties, d’un pot d’échappement sport avec plus de pression acoustique, mais moins de pression en retour, de seuils de portes et d’un refroidisseur élargis, la plus diabolique de toutes les variantes de Golf a de quoi ne pas faire la part belle à des concurrentes de l’acabit d’une Hyundai i30N ou d’une Ford Focus ST. Le gros plus se situe toutefois au niveau du moteur essence turbo 2,0 litres, passant d’une puissance de 245 ch sur la GTI à 300 ch sur la Clubsport. Même la dernière Golf R fait figure de civilisée à côté, vu que la puissance de cette dernière est répartie sur les quatre roues, alors que la Clubsport met le paquet uniquement sur les roues avant. Certes, même avec le nouveau système de gestion de comportement dynamique du véhicule («Vehicle Dynamics Manager»), qui permet une coordination centralisée de toutes les fonctions électromécaniques des trains roulants, cela ne va pas vraiment de pair avec la mentalité d’assurance tous risques habituelle de Volkswagen, mais cela devrait tout de même offrir au conducteur les sensations qu’il attend d’une Golf GTI.

«La voiture a un caractère qui lui est propre», vante le pilote d’usine Benjamin Leuchter, qui ne tarit pas d’éloges sur la vitesse accrue en entrée du virage, ainsi que sur le gain de punch en sortie de virage et au retour en ligne droite. Et ça se voit aussi au niveau du chronomètre, même si le passage de 0 à 100 km/h d’un peu moins de six secondes est à peine meilleur que sur la GTI. Mais équipée de son propre profil de conduite Nürburgring, la nouvelle Clubsport gagne 13 secondes sur un tour de la Nordschleife par rapport à la GTI standard actuelle.

Encore plus puissante, plus agressive et plus rapide, et surtout un peu plus sauvage, dans sa déclinaison Clubsport, la GTI est passée de sage à dévergondée et a ce qu’il faut pour devenir la voiture de rêve des sang-chauds de ce côté de la gamme Porsche. La date exacte de commercialisation et le prix de la sportive compacte en Suisse seront annoncés au mois de novembre.

Sous contrôle
Un gros volant à méplat avec palettes de changement de vitesse pour la boîte double embrayage à sept rapports invitent ä la conduite.

Sous contrôle
Un gros volant à méplat avec palettes de changement de vitesse pour la boîte double embrayage à sept rapports invitent ä la conduite.

VW
Bien calé
Des sièges sport avec une finition «ArtVelours» assurent un maintien accru dans les virages.

Bien calé
Des sièges sport avec une finition «ArtVelours» assurent un maintien accru dans les virages.

VW
La nouvelle Golf GTI Clubsport est la deuxième génération de la version supérieure de GTI. La première a été lancée en 2016, à l’occasion du 40ème anniversaire de la voiture de sport.

La nouvelle Golf GTI Clubsport est la deuxième génération de la version supérieure de GTI. La première a été lancée en 2016, à l’occasion du 40ème anniversaire de la voiture de sport.

VW

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!