Champions League: La nouvelle pépite du FCB
Actualisé

Champions LeagueLa nouvelle pépite du FCB

Contre le Real Madrid, mardi, le Bâlois Derlis Gonzalez a tapé dans l'œil de nombreux observateurs.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Madrid
Le Paraguayen a posé bien des problèmes à la défense madrilène et à Iker Casillas mardi.

Le Paraguayen a posé bien des problèmes à la défense madrilène et à Iker Casillas mardi.

A 20 ans, il a déjà réalisé un rêve de gosse, jouer au stade Santiago Bernabeu. «On ne s'attendait pas à une aussi lourde défaite, mais nous savions à qui nous avions affaire, a analysé le Paraguayen. Malgré la défaite (5-1), vivre ces moments et marquer un but à Iker Casillas, c'est déjà complètement fou!» Arrivé de Benfica cet été pour 5 ans, Derlis Gonzalez a trouvé sa place sur le flanc droit de l'attaque, en soutien de Marco Streller. En Super League, le Sud-Américain a déjà inscrit un but et ­offert 4 passes décisives.

Depuis plusieurs années, Bâle a pris l'habitude de faire les bons choix en ce qui concerne ses jeunes joueurs. Il y a les Suisses, comme Xherdan Shaqiri ou Fabian Schär, et il y a les étrangers. L'Egyptien Mohamed Salah, parti à Chelsea, représente la dernière plus-value importante réalisée par le club rhénan. L'analyse se fait en profondeur au moment du choix du joueur, de l'investissement.

Plus que d'autres, Bâle prend la peine d'analyser l'environnement familial du jeune pro, ses réactions et son caractère. L'affaire se conclut uniquement lorsque toutes les recommandations sont réunies. «On doit toujours anticiper, se donner le temps de trouver l'élément qui remplacera un joueur qu'on va perdre, dévoile le directeur sportif bâlois, Georg Heitz. Gonzalez? Non, il n'est pas encore prêt à partir, je vous rassure. Mais s'il continue à travailler, il deviendra un grand joueur.» A vérifier contre Liverpool le 1er octobre déjà.

Marco Streller: «Derlis peut devenir un très bon joueur»

Mon avis sur lui? Il s'agit d'un attaquant qui reste constamment dangereux, surtout grâce à sa vitesse. C'est une bonne chose de pouvoir compter sur lui. Il a les capacités pour devenir un très bon joueur. Il y a cependant des choses qu'il doit encore apprendre. Ce nest pas facile de l'aider, car la langue constitue encore une barrière. Mais il est très sympa. A l'entraînement, il regarde peut-être un ou deux trucs que je fais moi. Mais s'il a des questions, je l'aiderai de mon mieux.

Ton opinion