Zurich - Argovie: La nuit d'Halloween a été chaude
Actualisé

Zurich - ArgovieLa nuit d'Halloween a été chaude

Tapage nocturne, vandalisme et dommages à la propriété: la nuit d'Halloween a été des plus agitées à Zurich et en Argovie.

Les polices cantonales ont recensé près d'une centaine d'interventions entre 18h et minuit, dont une moitié pour des jets d'oeufs sur des voitures en mouvement et des façades. Les dégâts se chiffrent en milliers de francs.

A plusieurs reprises, des blocs de glace ont été lancés contre des véhicules en mouvement, a précisé jeudi la police cantonale zurichoise. Parmi la cinquantaine de cas recensés, on découvre également des boîtes aux lettres détériorées par des pétards. Dans plusieurs villages, des boules de neige et des blocs de glace ont été lancés sur des pare-brises. A Bassersdorf, des jeunes s'en sont pris à coups de pied aux voitures parquées. L'un d'eux a été vu sautillant sur le toit de l'une d'entre elles. Ils ont pris la fuite avant l'arrivée de la police.

«Une fois de plus, des enfants et des jeunes abusent d'Halloween pour commettre des incivilités et des dommages à la propriété», a observé avec lassitude la police argovienne. Le nombre des cas, une quarantaine dans le canton, se situe dans la même fourchette que l'an dernier. Les auteurs de méfaits appartiennent à une catégorie d'âges assez large: les plus jeunes ont dix ans, le plus âgé affiche 27 ans. On ne déplore cependant aucun cas grave. (ap)

La police d'Uster a saisi plus de 200 oeufs

Les fins limiers de la police municipale d'Uster étaient sur les dents durant la nuit d'Halloween pour traquer les incivilités des jeunes. La ville s'est félicitée jeudi de cette présence policière qui a permis de limiter les dégâts: à peine cinq cas à signaler. En revanche, ses agents ont récolté un butin imprévu: plus de 200 oeufs, dont la photo a été affichée triomphalement. A la police municipale, «18 paquets ont déjà été retirés ce matin», a précisé à l'agence Sipa Daniel Stein, son commandant. Les oeufs saisis peuvent en effet être récupérés par leurs légitimes propriétaires dans la journée. Le reste sera vraisemblablement détruit. Il faut préciser qu'ils ne sont pas tous en bon état, a expliqué le commandant. En outre, il ne s'est pas plaint de problèmes de stockage: cela ne prend pas beaucoup de place.

Ton opinion