Actualisé 04.12.2012 à 07:55

Munich

La «nymphomane en série» est morte

Antje C., la «nymphomane en série» de Munich de 47 ans, est décédée après un marathon sexuel. Les circonstances de sa mort n'ont pas encore été éclaircies.

de
kle/aub

La «nymphomane en série», cette Munichoise de 47 ans qui a plusieurs fois défrayé la chronique pour ses frasques, a été retrouvée morte dans son lit.

Jeudi dernier, Antji C. est partie à la recherche d'un partenaire et l'a ramené chez elle, exigeant des rapports sexuels. Après plusieurs performances, l'homme s'est endormi. Ce n'est qu'au réveil qu'il a découvert qu'elle était morte. Selon le «Münchner Abendzeitung», la police compte sur l'autopsie pour éclaircir les causes du décès.

La «nymphomane de Munich» s'est d'abord fait connaître en avril dernier pour avoir contraint un DJ à un marathon sexuel. Arrêtée par la police, elle a été internée dans un hôpital psychiatrique. Relâchée peu de temps après, elle a récidivé, obligeant un Africain de 31 ans à 36 heures de rapports sexuels non stop.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!