Coupe Davis: La paire Wawrinka/Chiudinelli sombre à Gênes
Actualisé

Coupe DavisLa paire Wawrinka/Chiudinelli sombre à Gênes

L'équipe de Suisse n'a pas encore son ticket pour le groupe mondial 2010 de la Coupe Davis en poche.

Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli ont livré un double catastrophique sur la terre battue de Gênes, s'inclinant 6-2 6-4 7-6 (7/3) en 2h30' face au duo italien Simone Bolelli/Potito Starace.

Le pari de Roger Federer n'aura donc pas payé. Forfait pour ce double (la décision a été prise vendredi soir déjà), le Bâlois espérait sans doute que la paire Wawrinka/Chiudinelli «suffise» pour lui permettre de ne pas jouer dimanche. Il doit déchanter. «Nous avons jugé préférable de laisser Roger au repos en vue de son simple de dimanche. Il aurait pu jouer ce double, le perdre en cinq sets et être encore plus fatigué», lâchait le capitaine Severin Lüthi.

Roger Federer devra donc remettre l'ouvrage sur le métier dimanche dès 12h. Il sera opposé à Potito Starace, meilleur homme du double, au Gênois Fabio Fognini ou à Andreas Seppi, transparent face à Stanislas Wawrinka vendredi. Federer n'a sur le papier rien à craindre face aux trois Italiens. Mais la pression pesant sur ses épaules sera presque aussi lourde que la terre battue gênoise, arrosée abondamment par les averses de la nuit précédente. «Le terrain est dans un état catastrophique», jugeait d'ailleurs Wawrinka.

Manque d'automatismes

Stanislas Wawrinka et Marco Chiudinelli n'avaient jusque-là disputé qu'un seul double côte à côte en compétition officielle, il y a près de six ans à Bâle où ils avaient été battus 6-2 6-4 par les Tchèques Jiri Novak/Petr Pala. Leur manque d'automatismes s'est d'ailleurs fait cruellement ressentir (un passing de Chiudinelli a heurté le dos de Wawrinka !) face à un duo qui avait remporté ses trois matches dans la Coupe du monde des nations 2008 sur la terre battue de Düsseldorf.

Les deux hommes n'ont surtout jamais trouvé la bonne carburation à la relance: ils ne réussissaient qu'un seul break, alors qu'ils étaient déjà menés 1-2 dans la troisième manche. Stanislas Wawrinka a qui plus est connu un jour sans au service: il perdait 28 des 49 points disputés sur son engagement, concédant les quatre breaks réalisés par la paire italienne. «C'est sûr que je n'ai pas joué mon meilleur double, lâchait le Vaudois. Nous avions les moyens de les battre, mais nous n'avons jamais trouvé nos marques face à cette équipe plus solide que la nôtre.»

Vendredi :

Stanisla Wawrinka (SUI) bat Andreas Seppi (ITA) 6-4, 6-1, 6-2

Roger Federer (SUI) bat Simone Bolelli (ITA) 6-3, 6-4, 6-1

Samedi:

Simone Bolelli/Potito Starace (ITA) battent Marco Chiudinelli/Stanislas Wawrinka (SUI) 6-2, 6-4, 7-6 (7/3)

Dimanche (à partir de 10h00 GMT):

Andreas Seppi (ITA) - Roger Federer (SUI)

Simone Bolelli (ITA) - Stanislas Wawrinka (SUI) (ats)

Ton opinion