Actualisé 02.10.2013 à 18:08

Etats-Unis

La paralysie menace les enfants cancéreux

Le shutdown qui frappe les Etats-Unis a des répercussions inattendues, notamment sur les malades.

La paralysie des administrations fédérales aux Etats-Unis depuis mardi, faute d'accord sur le budget au Congrès, retarde le traitement expérimental de patients cancéreux, dont des enfants, a indiqué mercredi un porte-parole des Instituts nationaux de la santé (NIH).

«Nous ne refusons pas ces patients de façon permanente mais nous retardons leur admission puisque, pour le moment, nous ne prenons pas de nouveaux malades», a écrit John Burklow à l'AFP dans un courrier électronique.

Il a ainsi confirmé des déclarations au Wall Street Journal du directeur des NIH, Francis Collins, selon lesquelles 200 patients normalement admis chaque semaine au centre des essais cliniques des NIH ne pourraient plus être acceptés, en raison de la suspension du financement fédéral.

Parmi ces patients figurent une trentaine d'enfants, dont la plupart sont cancéreux, a-t-il précisé.

Pour ces malades, ces essais cliniques, qui sont entièrement gratuits, représentent souvent leur dernier espoir de guérison.

Pas de nouveaux malades

Dans une note postée sur le site internet du département de la Santé, il est indiqué que les NIH «n'admettront aucun nouveau malade, à moins que cela soit déclaré médicalement nécessaire par le directeur des Instituts».

Il est aussi précisé que l'hôpital des NIH continuerait à fonctionner à environ 90% de ses capacités durant les premières semaines pour traiter les malades déjà admis.

Les NIH sont la plus importante source de financement public de la recherche médicale dans le monde, octroyant des fonds à des universités et des laboratoires aux Etats-Unis et dans de nombreux autres pays. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!