Actualisé 12.06.2009 à 09:19

élections présidentielles iraniennes

La participation est importante

Un responsable iranien a fait état d'une participation importante dès l'ouverture du scrutin vendredi matin.

Le taux de participation est un facteur clé de cette élection, qui oppose le président sortant Mahmoud Ahmadinejad à l'ex-premier ministre Mir Hossein Moussavi.

«Il y a beaucoup d'électeurs depuis le début du scrutin, les rapports en provenance de la province montrent la même chose», a dit à l'AFP Kamran Daneshjou, chef de la commission électorale au ministère de l'Intérieur, en visitant un bureau de vote du centre de Téhéran.

A l'école Shahadayeh Resaneh, la directrice du bureau de vote Sakineh Shirlarab a dit qu'elle était «également responsable de cet endroit il y a quatre ans et l'affluence est double».

M. Daneshjou avait prédit mercredi une participation «record» au scrutin. Cela pourrait permettre à Mir Hossein Moussavi d'entraîner le président sortant dans un deuxième tour, voire l'emporter dès le premier.

Résultats dans les 24 heures

Selon M. Daneshjou, il y a une forte possibilité d'extension de l'heure de fermeture des bureaux de vote, comme la participation semble plus forte qu'auparavant.

Les bureaux de vote sont censés fermer à 18h locales (15h30 suisses), mais le ministère de l'Intérieur avait indiqué mercredi que cette heure pourrait être repoussée au maximum jusqu'à minuit. «Les résultats seront connus dans les 24 heures» suivant la fermeture du scrutin, a encore dit M. Daneshjou.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!