Actualisé

La passagère clandestine était cachée dans le coffre

GENEVE. Il existe différentes stratégies pour tenter de tromper
les gardes-frontière. Comme dédouaner des marchandises...

Elle était cachée sous une couverture, dans le coffre d'une Citroën C5. Les gardes-frontière de Bardonnex ont découvert lundi dernier une Russe de 30 ans. La jeune femme se trouvait au milieu de caisses de bouteilles de vin. «Elle séjournait illégalement en Suisse depuis plus d'un an», indique l'adjudant Michel Bachar. Le conducteur de la voiture? Un Suisse établi à Zurich, l'ami de la jeune Russe. Le couple a été remis à la police genevoise. Après audition, il a été libéré. Un rapport sera adressé à l'Office cantonal de la population du canton de Zurich. «Les gens qui ont quelque chose à se reprocher mènent différentes stratégies pour rentrer en Suisse, constate l'adjudant Bachar. Il y a ceux qui affirment qu'ils n'ont rien à déclarer. Ceux qui, pour avoir l'air honnête, achètent une vignette ou dédouanent des marchandises. C'est ce qui s'est produit lundi. Le conducteur de la voiture est allé dédouaner des bouteilles. Un collègue a contrôlé le coffre, et vous connaissez la suite», poursuit M. Bachar. Le même jour, les gardes-frontière ont serré un Français qui s'était légitimé avec une carte d'identité française et une carte de police. Dans sa voiture, on a retrouvé le parfait matériel du policier (tonfa, radio police)... et du cambrioleur.

Valérie Duby

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!