La Passat CC se montre aussi gracieuse qu'efficace
Actualisé

La Passat CC se montre aussi gracieuse qu'efficace

Avec son inédite Passat CC, Volkswagen espère séduire autant que BMW, Alfa ou Mercedes dans
la catégorie des routières «premium».

Le marché des berlines moyennes supérieures ne cesse de se rétrécir, au profit des SUV et autres «crossovers». Une exception néanmoins: les 4 portes «premium» des constructeurs dits «spécialistes» (Audi A4, BMW Série 3 ou Mercedes Classe C) suscitent toujours la convoitise.

Aussi généraliste qu'Opel, Citroën, ou Renault, Volkswagen tente de s'en démarquer avec sa gamme Passat, jusqu'alors duale avec une berline et un break SW, en y ajoutant une inédite variante CC. Un sigle qui n'a rien à voir avec les «coupés-cabriolets», mais dont le concept de «Confort Coupé» associe l'univers du coupé à celui de la berline. A l'exemple de la Mercedes CLS dans une catégorie supérieure.

Et cette nouvelle berline 4 portes avec coffre se révèle superbe à contempler avec sa ligne de toit abaissée et ses vitrages de porte sans encadrement. Les proportions légèrement modifiées sur la Passat originelle suffisent à insuffler de la race à la CC, qui conserve néanmoins l'air de famille de la lignée.

Jacques Chassot

VOLKSWAGEN PASSAT CC 2.0 TDi

On apprécie:

Esthétique craquante.

Qualité d’exécution.

Habitabilité pour 4.

Grand coffre.

Surcoût pas exagéré.

Punch velouté du 2.0 TDi 140 ch.

Option suspension pilotée formidable.

Sécurités active et passive.

Pneus anticrevaison.

On regrette:

Accès à bord pour la tête.

Visibilité arrière centrale réduite.

Sonorité 2.0 TDi parfois assez présente.

Fonctionnement du «Lane-Assist» discutable.

Ton opinion