Actualisé

La passion pour internet détrône le «vrai» sexe

INTERNET. Les accros au web se multiplient et les relations humaines en souffrent. Même le
sexe en pâtit!

Surfer quelques minutes par jour est aujourd'hui devenu une habitude pour beaucoup de personnes. Elles occupent ainsi une partie de leur temps libre, sans pour autant en faire une obsession. A priori sans risque, cette activité peut pourtant entraîner une addiction mettant en péril les relations humaines. Pour 15% des sondés d'une étude de l'agence de publicité américaine JWT, il est en effet inimaginable de passer une journée complète sans internet, alors que 21% se satisfont d'une connexion tous les deux jours. «Les gens nous disent qu'ils sont inquiets, qu'ils se sont isolés et qu'ils s'ennuient lorsqu'ils ne peuvent être en ligne. Ils se sentent déconnectés du monde, de leurs amis et de leur famille», rapporte Ann Mack de JWT.

Plus d'un quart des sondés affirme préférer passer du temps en ligne qu'en compagnie de «vrais» amis. Parmi eux, 20% affirment même avoir diminué la fréquence de leurs rapports sexuels au profit du temps passé sur la toile.

Kimmo Bellmann

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!