La patience mise à rude épreuve
Actualisé

La patience mise à rude épreuve

Tokyo - Plus de 18 000 voyageurs sont restés coincés pendant plus de quatre heures vendredi matin dans des trains de banlieue bondés, en pleines heures de pointe.

Les trains ont été immobilisés par une panne de courant.

Au moins 45 passagers sont tombés malades en raison de la promiscuité et de la chaleur, l'air conditionné ayant cessé de fonctionner dans les wagons bourrés à craquer.

Vingt-sept personnes ont été hospitalisées, dont l'une dans un état «assez grave», a précisé un porte-parole des pompiers.

Les six trains ont stoppés au moment de l'heure de pointe dans la préfecture de Saitama, gigantesque banlieue dortoir au nord de Tokyo.

Les télévisions japonaises ont montré des images de centaines de personnes marchant sur les voies, sous la pluie de mousson, après leur évacuation des convois bloqués. L'incident a été causé par une rupture de caténaire, selon JR East. Une enquête a été ouverte.

Les trains de banlieue et les métros japonais sont connus pour être surpeuplés aux heures de pointe matinales, l'excès de passagers pouvant dépasser allégrement les 200 % sur certains tronçons dans Tokyo aux périodes les plus chargées, selon le ministère japonais des Transports.

(ats)

Ton opinion