Hockey - Play-off de LNA: La peau de l'Ours à portée de serres
Actualisé

Hockey - Play-off de LNALa peau de l'Ours à portée de serres

Solide comme jamais, Genève est venu à bout de Berne, jeudi aux Vernets, au terme d'une lutte de tous les instants.

par
Marc Fragnière
Genève

Genève-Servette a, à l'image d'un boxeur, fait parler le punch. Dominé, il a encaissé les coups sans broncher. Les Aigles ont attendu leur heure pour revenir dans la partie avant de prendre l'ascendant et d'assommer les Bernois. «On a tous travaillé comme des fous et voilà le résultat, s'est réjoui Rubin sans céder à l'euphorie. Il reste un match samedi. Ce sera du 50-50.»

Dans une partie tendue à souhait, la nervosité a atteint son apogée lorsque les arbitres ont attendu de longues minutes avant de valider le 2-1 servettien, à la 55e. Sur un envoi de Bezina, le puck avait rebondi dans les patins de Hänni, avant de s'en aller mourir dans le goal de Bührer.

Comme par habitude dans cette finale, les protagonistes se sont appuyés sur leurs qualités propres. Ainsi, face au hockey technique et rapide de Berne, Genève a fait parler son courage et sa force physique. Lorsque la jouerie des Ours devait mettre à mal l'organisation défensive des Aigles, Stephan gardait sa cage avec férocité et conviction. Férocité, voilà sans doute le terme qui décrit le mieux l'état d'esprit de Genevois. A l'instar d'un Bezina retrouvé depuis mardi, les gars de McSorley n'ont cessé de secouer des artistes bernois finalement décontenancés.

Genève-Servette - Berne 2-1 (0-0 1-1 1-0)

Les Vernets. 7202 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Kurmann/Reiber, Wehrli/Wirth. Buts: 25e Rüthemann (Jobin, Plüss/à 5 contre 4) 0-1. 28e Bezina (Toms, Rubin/à 5 contre 3) 1-1. 55e Bezina 2-1.

Pénalités: 3 x 2' contre Genève-Servette; 7 x 2' contre Berne. Topscorers PostFinance: Déruns, Rüthemann.

Genève-Servette: Stephan; Mercier, Bezina; Höhener, Breitbach; Vukovic, Malik; Gobbi; Déruns, Savary, Suri; Toms, Rubin, Kolnik; Rivera, Trachsler, Conz; Banham, Hürliman, Pivron.

Berne: Bührer; Beat Gerber, Josi; Jobin, Hänni; Roche, Furrer; Dominic Meier, Stettler; Vigier, McLean, Reichert; Neuenschwander, Plüss, Rüthemann; Berger, Froidevaux, Trevor Meier; Scherwey, Dubé, Gamache.

Notes: Genève-Servette sans Cadieux (blessé) ni Salmelainen (suspendu). Berne sans Goren, Ziegler (blessés), Rytz, Forget, Chatelain, Daniel Meier ni Roland Gerber (surnuméraires). 9e tir sur le poteau de Plüss. Dès 59'02'', Berne avec six joueurs de champ.

Bezina en force

Berne a trouvé l’ouverture à la 25e par son top­scorer Rüthemann, à 5 c 4. Masqué par une forêt de joueurs, Stephan, héroïque jusqu’alors, n’y a vu que du feu. Cette réus­site a eu le don de galvaniser les Genevois, lesquels poussaient Berne à la faute. Ainsi, Bezina pouvait égaliser à la 28e en profitant d’une double supériorité numérique. Le défenseur international suisse a doublé la mise à la 55e, donnant un avantage décisif et mérité à ses couleurs.

Ton opinion