Iran: La peine infligée à Roxana Saberi pourrait être révisée
Actualisé

IranLa peine infligée à Roxana Saberi pourrait être révisée

Le porte-parole de la justice iranienne, Ali Reza Jamshidi, a dit mardi espérer que la cour d'appel révise la peine infligée à Roxana Saberi.

La journaliste irano-américaine a été condamnée en première instance à huit ans de prison.

«Nous ne pouvons pas influencer le juge, car il est indépendant», a dit M. Jamshidi. Il a ajouté espérer que «le jugement sera révisé par la cour d'appel.»

Roxana Saberi, 31 ans, a été condamnée la semaine dernière à huit ans de prison pour espionnage, au profit notamment des Etats-Unis. Elle dispose de 20 jours pour faire appel. Son avocat, Abdolsamad Koramshahi, a confirmé mardi à l'AFP qu'il entendait interjeter l'appel à la fin de cette semaine.

Intervention d'Ahmadinejad

Le président Mahmoud Ahmadinejad et le chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, ont demandé respectivement dimanche à des responsables de la justice d'accorder toute l'attention nécessaire à la procédure d'appel.

M. Ahmadinejad a appelé au «respect de la justice et l'exactitude dans l'examen des accusations.» L'ayatollah Shahroudi a ordonné que l'affaire soit traitée «en appel de façon juste, précise et rapide.»

Lundi, la chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, a exprimé l'espoir que «ces déclarations conduiront à des actes». (ats)

Ton opinion