Lugano: La perpétuité pour avoir poignardé son amant
Actualisé

LuganoLa perpétuité pour avoir poignardé son amant

La Cour d'Assises de Lugano a condamné mardi à la perpétuité un Allemand de 52 ans accusé d'avoir poignardé son amant en 2010. Pour le tribunal, le meurtre a été planifié de manière perfide.

La Cour a rejeté la version de l'accusé, selon lequel il s'agirait d'un drame relationnel. Elle a estimé au contraire que l'Allemand a prémédité son crime sur fond de motifs financiers. La victime, un Tessinois de 40 ans chef du marketing d'une grande banque, avait été tuée le 11 novembre 2010 d'une trentaine de coups de couteau.

Le condamné avait également nettoyé le lieu du crime et détruit des éléments de preuve. Les deux hommes entretenaient une relation, et l'Allemand, arrêté le jour même du meurtre, était rapidement passé aux aveux, tout en expliquant son acte par de la jalousie.

Mais l'enquête a permis de mettre au jour de nouveaux éléments. L'accusé avait notamment détourné et dépensé 200'000 francs appartenant à son amant. Ce dernier l'aurait appris et réclamé son argent.

L'Allemand était par conséquent accusé d'assassinat et subsidiairement de meurtre. Le procureur général Moreno Capella avait requis la perpétuité. L'homme comparaissait également pour abus de confiance, escroquerie et falsification de documents, notamment. Conseiller de ventes dans l'immobilier, il avait escroqué d'autres personnes. (ats)

Ton opinion