Cyclisme - Tour de Romandie: La petite vengeance de Chris Froome
Actualisé

Cyclisme - Tour de RomandieLa petite vengeance de Chris Froome

Le Britannique a remporté l'étape-reine du Tour de Romandie à Villars-sur-Ollon. Une belle réponse à un début de semaine manqué.

par
Robin Carrel
Villars-sur-Ollon
Blessé dans son orgueil, le leader de la Sky a profité de la 4e et avant-dernière étape pour s'offrir une victoire de prestige.

Blessé dans son orgueil, le leader de la Sky a profité de la 4e et avant-dernière étape pour s'offrir une victoire de prestige.

photo: Keystone/Laurent Gillieron

Il y a eu l'épisode de La Chaux-de-Fonds, où le coureur Sky avait tweeté son mécontentement de devoir disputer un prologue sous la neige. Il y a eu aussi l'épisode de jeudi, à Morgins, où le «Kényan blanc» avait totalement lâché l'affaire après une crevaison bien malvenue à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Le double vainqueur du Tour de France avait perdu 17 minutes au classement général. Mais Chris Froome a de l'orgueil et mis un point d'honneur à montrer qu'il faut toujours compter avec lui.

«Comme sur le Tour de France»

«Ce n'est pas facile de gagner une course. Ici, comme sur le Tour de France. C'est pour ça que je suis très content, d'autant plus que j'étais mort vers la fin, a-t-il souri, après sa jolie épopée vaudoise en compagnie de Tejay van Garderen. Ce n'est pas vraiment une revanche du début de semaine, mais j'étais ici pour faire des efforts en vue du mois de juillet. Je n'ai, en effet, pas beaucoup couru cette saison et il n'y a plus beaucoup d'épreuves non plus avant le départ du Tour de France...

Alors bien sûr, ce n'était du grand «Froomey». Il a pris la poudre d'escampette au début de la première des deux montées en direction de la station des Alpes vaudoises en compagnie de l'Américain Tejay van Garderen, mais il n'a jamais réussi à creuser un écart abyssal. La débours des attaquants n'a, en effet, jamais dépassé les 50 secondes. «TvG» a même été avalé dans le dernier kilomètre par les autres favoris. Chris Froome, lui, a conservé quatre secondes d'avance sur la ligne.

«Ils vont revenir fort»

Le Britannique avait gagné en Romandie en 2013 et en 2014. Il était encore montée sur le podium il y a un an, avant d'aller gagner le deuxième Tour de France de sa carrière. Ce succès l'a-t-il rassuré dans cette optique? «Oui et non, a-t-il analysé, encore frigorifié. Une victoire fait toujours du bien. Ca donne aussi le moral à mon équipe, pour qui rien n'a été facile cette semaine. Certains sont venus directement des Classiques, il y avait quelques malades... Mais je ne suis pas inquiet, ils vont revenir fort.»

Pour le classement général, c'est l'Espagnol Jon Izagirre qui a fait la seule bonne affaire de la journée. Le coureur de la Movistar montera normalement dimanche sur la troisième marche du podium à Genève, après avoir chipé le rang d'Ilnur Zakarin grâce à la bonification de quatre secondes arrachée dans les derniers mètres. Nairo Quintana, lui, n'a jamais tremblé et maîtrisé tranquillement les nombreuses attaques portées par Thibaut Pinot. Le Colombien gagnera donc son premier Tour de Romandie sur le Quai du Mont-Blanc, avec 19 secondes de bonus par rapport au Français.

Nairo Quintana

Futur vainqueur du TdR

«C'est un grand pas en avant vers la victoire finale. On a bien contrôlé la course aujourd'hui, grâce notamment à une grande équipe Movistar... Mon coéquipier Jon Izagirre a aussi réussi à prendre place sur le podium, ce qui était un de nos objectif de la journée. Personnellement, je me sens bien. Mais ce n'est pas encore gagné, tant qu'on n'a pas passé la ligne dimanche à Genève. Je suis content du niveau de mes coéquipiers lors de cette étape. Mais ils ne seront pas tous au départ du Tour de France au mois de juillet. Les autres équipes auront aussi une autre formation... Mais c'est sûr que c'est intéressant. Le jaune attire le jaune et j'espère qu'une victoire à Paris en juillet est pour cette année.»

Le TdR en tweets

Tweets de @TourDeRomandie!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location)?'http':'https';if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src=p+"://platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");

Ton opinion