Energie: La pile écologique à eau pourra être recyclée
Actualisé

EnergieLa pile écologique à eau pourra être recyclée

La Nopopo dure deux ans et coûte le même prix que les piles les moins chères.

par
Giuseppe Melillo

La société Aqua Power System s'apprête à commercialiser en Suisse au mois de juin une pile écologique d'invention japonaise. Sur internet, une version antérieure circule déjà sous l'appellation «batterie à eau», ce qui est incorrect. La Nopopo nécessite, pour fonctionner, quelques gouttes d'eau, de Coca ou de jus d'orange. Mais ces liquides ne génèrent pas l'électricité. Ils mettent en contact les électrodes, composées notamment de magnésium et de carbone, qui libèrent ainsi du courant.

«Après huit mois d'utilisation, la Nopopo peut être rechargée encore 5 ou 6 fois avec quelques gouttes d'eau, elle affiche ainsi une durée de vie de plus de deux ans», confie l'importateur Olivier Chauffat, de la société Ceto, à Lausanne.

Cette pile japonaise devrait être commercialisée au prix de 7 fr. 90 les quatre pièces. Ce coût est comparable à celui de ses concurrentes les moins chères. Autre avantage: la Nopopo ne se décharge pas avant d'être alimentée avec un liquide. Elle n'a donc pas de date limite.

«Elle ne fournit en outre que la quantité de courant nécessaire à l'appareil, ce qui réduit les pertes d'énergie», précise Olivier Chauffat. «Et tous ses composants sont recyclables: elle ne contient ni lithium ni produits polluants», ajoute-t-il.

Ton opinion